Magazine

A LA RENCONTRE DE : LA MAISON DE COURCELLES

  |   L’événement du mois, Portraits du mois   |   Pas de commentaire

La maison de Courcelles recherche des super-héros pour continuer à faire vivre la pédagogie de la liberté

Les lieux de bienveillance et d’accueil de l’enfant se multiplient. Les Français ont compris que le respect de l’enfance est un trésor, entre écoute, accompagnement et liberté.

Depuis plus de 30 ans, la Maison de Courcelles propose aux enfants des séjours de vacances merveilleusement différents. Elle annonce son appel aux dons pour continuer à servir toujours mieux les jeunes colons.

Parce que les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain

Tous ceux qui sont déjà partis en colonie de vacances pourront vous le confirmer : entre rencontres, découvertes, activités et musique, impossible de ne pas s’amuser.

Un sondage Ifop réalisé pour Jeunesse au plein air à l’été 2016 annonçait des chiffres éloquents : 76% des Français ont une bonne opinion des colonies de vacances. L’enquête révèle également que 90% de ces parents estiment que les colonies de vacances laissent aux enfants des souvenirs inoubliables.

En 2015, c’est plus d’1,3 million de petits colons qui ont eu la joie de découvrir des activités nouvelles tout en comprenant la richesse du vivre ensemble.

Alors que les parents sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les pédagogies alternatives, à parler de maternage, de parentalité bienveillante et d’éducation non-violente, ils sont aussi à la recherche de lieux prolongeant leurs convictions profondes. Contrairement à ce qu’en disent leurs détracteurs, ces visions de l’éducation positive sont bien loin du mythe de l’enfant roi. Elles considèrent tout simplement que l’enfant et ses besoins doivent figurer au cœur de chaque démarche, pour que chacun grandisse entre amour, respect et confiance.

C’est en partant de ces mêmes constats qu’il y a plus de 30 ans, la Maison de Courcelles ouvre ses portes. Un centre de vacances hors normes qui a aujourd’hui besoin de super-héros pour continuer à avancer et à ravir les plus jeunes.

La Maison de Courcelles, la pédagogie de l’engagement et de la liberté

Nichée au cœur de la Haute Marne, la Maison de Courcelles accueille chaque année des centaines d’enfants, de 4 à 16 ans, avec une devise : « Je prends le temps ».

L’association, influencée par les théories de Maria Montessori et de Célestin Freinet, propose un projet unique en France, nommé dans les sciences de l’éducation : la pédagogie de la liberté.

Ainsi, chaque enfant est libre d’organiser ses vacances comme il le souhaite, en utilisant les ressources mises à sa disposition, et avec l’aide des adultes qui l’accompagnent.

Le modèle de colo proposé par la Maison de Courcelles offre aux enfants la possibilité d’organiser des vacances empreintes de sens et de valeurs fortes. Toujours à la recherche d’innovation et ouverte à l’expérimentation, la Maison de Courcelles accueille et organise régulièrement des résidences artistiques ainsi que des formations, qui donnent lieu à des temps de rencontres. Chaque année, la journée festive « C’est le cirque à Courcelles » permet par exemple à tous les visiteurs de découvrir des spectacles et des ateliers, résultats d’un travail mené tout au long de l’année.

Le Conseil d’Administration et le Conseil de Maison sont constitués de nombreux jeunes bénévoles et membres actifs, qui aident à faire évoluer la Maison de Courcelles.

« Je prends le temps » n’est pas seulement la devise des séjours de vacances, mais bien le pilier fondamental de la démarche globale d’éducation populaire de la Maison de Courcelles.

Courcelles, à la recherche de super-héros salvateurs !

Pourtant, la Maison de Courcelles a aujourd’hui besoin d’aide, car le temps et les normes faisant chaque année leur effet, les œuvres de l’association sont menacées de disparition.

En effet, de nombreux travaux sont nécessaires au bon fonctionnement du bâtiment, afin qu’il puisse accueillir tous ses visiteurs dans les meilleures conditions possibles, tout en répondant aux normes en vigueur.

A l’image de cette vidéo de cette présentation, l’association a choisi de rester dans la lancée de sa pédagogie et de toucher avec humour et imagination les futurs donateurs.

Afin de financer ces nombreux travaux et de ne pas laisser ce lieu hors du commun fermer ces portes, l’association qui porte la Maison de Courcelles lance un appel aux dons et met en place une campagne de crowdfunding avec un objectif premier de 50 000 euros. Très concrètement, les fonds récoltés serviront à installer des portes coupe-feu aux accès de la cuisine, à rénover les couloirs et les escaliers, la chapelle et la crypte, ainsi qu’à créer une réserve.

L’association de la Maison de Courcelles est reconnue d’intérêt général, et les dons à cette association donnent donc droit à une réduction d’impôt égale à 66% du montant des sommes versées, retenues dans la limite de 20% du revenu imposable.

Ils ont mis leur grain de sel dans La Maison de Courcelles…

« La Maison de Courcelles. Un lieu qui accueille des enfants, leur fait prendre conscience de la diversité du monde, une approche basée sur le respect et l’accompagnement de la curiosité des enfants, un lieu d’études et de recherches universitaire sur la sociologie des enfants, un centre d’activités et d’emplois dans un territoire rural isolé. Presque unique en son genre dans notre pays, peut-être unique, la Maison de Courcelles constitue un patrimoine social, éducatif, humain en somme, qu’il est indispensable de préserver. »

Axel KAHN, Président Honoraire, Université Paris Descartes.

« J’ai envoyé mon enfant pour sa première colonie de vacances à la maison de Courcelles car je cherchais un lieu un peu différent, un lieu qui me propose une alternative à une colonie dite normale. Je pense que c’est un lieu qui est tourné vers l’écoute de l’enfant. Un lieu où les accompagnants prennent en compte l’enfant pour ce qu’il est et le laisse évoluer dans ses choix tout en le motivant à partager et découvrir d’autre chose. Étant particulièrement touchée par le monde de l’enfance, je soutiens la Maison de Courcelles en danger de fermeture. Ce n’est pas parce qu’un lieu est singulier qu’il ne doit pas exister, surtout un lieu où tout est mis en œuvre pour être plus attentif à l’enfant et à sa bonne évolution.»

Lola Doillon Actrice, photographe et réalisatrice.

« À la Maison de Courcelles, les enfants découvrent le vrai bonheur : pas celui qu’offre la consommation compulsive, mais celui d’apprendre, de comprendre et de créer dans la joie. Pour l’honneur de « l’humaine condition », comme disait Montaigne… La Maison de Courcelles doit pouvoir continuer son travail. Elle ne prépare pas seulement le futur. Elle incarne déjà le futur dans ce qu’il a de plus désirable. »

Philippe Meirieu, Professeur émérite en sciences de l’éducation à l’Université Lumière-Lyon 2.

La Maison de Courcelles en chiffres et en informations

Située au cœur du futur parc national des forêts de Champagne et de Bourgogne, La Maison de Courcelles est une association de jeunesse et d’éducation populaire. Elle gère une vaste propriété du XIXe siècle située à Courcelles-sur-Aujon. Construite au XIXème siècle, cette maison hors normes possède une architecture de caractère où la pierre et les grands espaces détiennent une place de choix.

D’une capacité d’accueil de 114 lits répartis dans 45 chambres, nous proposons un lieu disposant de nombreuses salles d’activités et d’un espace dédié aux arts du cirque. Au bâtiment s’ajoute un terrain d’un hectare, véritable terrain d’expérimentation et de jeu libre, sans oublier l’Aujon, qui traverse paisiblement le village et qui offre lui aussi d’innombrables possibilités.

En 1979, l’UFCV achète ce bâtiment de Courcelles-sur-Aujon pour qu’une association lorraine adhérente puisse y développer différents projets d’animation dans le cadre de stages BAFA/BAFD et dans le cadre de centres de vacances pour enfants. Le lieu offre de nombreuses salles d’activités modulables en fonction des projets et des personnes accueillies, elle permet un hébergement différencié pour les petits et les grands au milieu d’un grand parc.

Aujourd’hui, la Maison de Courcelles s’inscrit dans une démarche d’économie sociale et solidaire. La jeune gouvernance de l’association (80% du conseil d’administration a moins de 25 ans) emploie 13 salariés dont 5 personnes en contrat d’insertion par l’activité économique. Depuis plus de 10 ans La Maison de Courcelles collabore avec des chercheurs en Sciences de l’Éducation pour modéliser sa pratique et l’essaimer.

Pour en savoir plus

Lien vers la campagne de Crowdfunding
: https://www.helloasso.com/associations/maison-de-courcelles/collectes/ton- grain-de-sel-pour-la-maison-de-courcelles

Page Facebook
: https://www.facebook.com/MaisonDanimationEtDeFormationDeCourcelles

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire