Magazine

ASTROLOGIE : SOLANGE BAROUK

  |   Horoscope/astrologie   |   Pas de commentaire

« Curieuse depuis ma plus tendre enfance sur la nature humaine, les différences qui nous façonnent et nous personnalisent, j’ai toujours été en quête d’explications. Je me suis passionnée tour à tour pour la morpho psychologie, la graphologie, la numérologie, la tarologie avant que l’astrologie finisse par s’imposer à moi comme une évidence.

Mon intérêt envers mon prochain pour mieux l’écouter, le comprendre et le conseiller, l’instruction des ouvrages liés à la spiritualité, la psychologie, la philosophie et des réflexions qu’ils suscitent, enfin l’amour de la vie, de ses aubes nouvelles, de l’enrichissement qu’elle procure au fil des ans étayés par l’expérience, ont été autant d’éléments déterminants à ma vocation.

L’astrologie évolue au même rythme que la société, très rapidement depuis ces dernières décennies qui ont vu l’explosion des outils informatiques qui relient instantanément tous les peuples mais développent paradoxalement des décalages de compréhensions.

Reconnue par mes pairs, je suis affiliée et membre actif de la Fédération des Astrologues Francophones, mes coordonnées figurent donc dans cet Annuaire. Cela m’amène tout naturellement à appliquer et respecter son Code de Déontologie.

Aimant peindre dès qu’un moment libre se présente à moi, je mets en vente des tableaux astrologiques que je créée, dans lesquels sont récapitulées les principales caractéristiques de chaque signe zodiacal. Une fiche explicative (choix des personnages, des couleurs…) est offerte lors de chaque achat.

Je préfère vous rencontrer plutôt que d’échanger par écrans ou téléphones interposés car pour moi reste primordial le contact humain, trop souvent négligé à mon gré.

L’astrologie, outil de connaissance de soi

Le thème de naissance dévoile les atouts dont nous bénéficions, les obstacles que nous devrons franchir. On pourra aussi y lire les dons à exploiter, les talents à faire fructifier, ou les blocages à surmonter, dans le but de révéler notre nature profonde. Nous savons que chacun est unique, assorti d’un destin unique et il est normal de souhaiter accéder, en toute conscience, à sa plus parfaite harmonie.

Certes, nous naissons chacun dans des conditions et contextes particuliers, plus ou moins favorables, mais nous pouvons tous puiser au fond de nous les ressorts nécessaires à notre épanouissement. Car les mêmes planètes interviennent dans chaque thème, qui vibrent à leur façon, qui se situent dans des champs d’action différents, mais toujours un Soleil luit rien que pour nous, qui fait que nous sommes ce que nous sommes ou ce que nous voulons et pouvons devenir, pour aller au bout de nous-même. La vie, synonyme de mouvements, de mutations, est pour tous, quel que soit notre hérédité familiale, notre patrimoine personnel, notre situation professionnelle, notre position sociale, un chemin semé de joies qui nous permettront d’objecter que « tout n’est pas si noir » et aussi d’embûches, qui nous rappelleront que « rien n’est jamais acquis ». La fatalité n’existe pas tant que nous acceptons d’être acteur de notre destinée.

Agir et réagir à notre façon, guidé par un mode de pensée forgé par l’éducation ou l’expérience, avoir des goûts particuliers, des attirances ou des répulsions, aimer et désaimer grâce à un parcours de vie qui nous ouvre l’esprit autrement. Préférer être fourmi ou cigale, s’épanouir avec l’autre ou seul dans la création ou même l’imaginaire récréatif, ressasser ou oublier et passer outre, s’unir ou demeurer libre, pantouflard ou voyageur au long cours, briller socialement ou œuvrer dans l’ombre, tout révéler au grand jour ou rester dans la discrétion… Un thème astral nous révèle d’abord à nous-mêmes. Il aide à mieux nous comprendre, démystifier notre mode de fonctionnement, savoir d’où nous venons et vers quoi on tend.

Jouer un rôle pour l’évolution de l’humanité, l’expansion d’une nation, ou venir simplement en aide à son voisin, l’homme est un être social qui apporte à sa façon, sa contribution à l’œuvre communautaire. Nous existons et nous définissons aussi par rapport à l’autre, d’où la nécessité de se connaître d’abord pour mieux participer, s’intégrer, se poser et s’imposer.

Je respecte le Code de Déontologie de la Fédération des Astrologues Francophones, dont voici quelques extraits :

« Les astres inclinent mais ne déterminent pas »

L’astrologie est un langage symbolique qui relie au monde et aux autres. Bien se connaître, avoir une bonne opinion de soi, optimiser ses potentialités sont autant d’éléments qui permettent d’avancer dans la meilleure direction, en minimisant les risques d’échec. Car c’est en se connaissant et en s’appréciant à sa juste valeur que l’on peut mieux comprendre et aborder l’autre. Le proverbe qui convient pour ce chapitre est : « Charité bien ordonnée commence par soi-même ».

Cet autre, si différent de nous, a pourtant les mêmes besoins, souvent les mêmes désirs, universels. Et pourtant, qu’il est difficile de se comprendre ! L’accélération des techniques de communication, les ouvertures des frontières, les facilités des échanges internationaux, le monde se lit aujourd’hui comme un livre ouvert, en temps réel. Nous sommes abreuvés d’informations venant de toute part qui inondent notre quotidien. Pourtant nos incompréhensions vis-à-vis de l’autre demeurent car les modes et manières d’entrer en relation, les mœurs et coutumes, les différenciations sexuelles, raciales, religieuses, sociales, eux, souvent perdurent ou évoluent à un rythme plus lent et de façon très inégale.

Aller à la rencontre de l’autre, c’est aussi faire preuve de philanthropie, être capable de se mettre à sa place, dans son contexte global, et cela n’est pas si simple puisque pour « réussir en société» notre système occidental nous inculque à persuader et à se persuader être les meilleurs, des individus à la pensée et à l’intelligence supérieures… pas évident d’accepter alors de descendre de ce piédestal. Il reste bien peu de place à l’humanisme et à l’altruisme avec ce genre de préceptes.

Nous venons d’horizons multiples, portons une histoire, avons un vécu, une éducation, des idéaux qui diffèrent. Il n’est pas rare que dans une même famille, des gens se déchirent, souvent par incompréhension mais surtout par négligence de réels échanges. Naturellement, et par paresse aussi, nous sommes attirés par des personnes partageant nos concepts, nos valeurs morales, façonnées par une éducation similaire, qui nous ressemblent même peut être physiquement, car cet effet miroir rassure, tout simplement.

Contrairement à cet autre – plus la différence paraît grande plus le fossé sera ressenti comme infranchissable – qui effraie et amène avec lui, mystère, inconnu, éventuellement des remises en cause qui risqueraient d’effondrer un confort acquis et des idées bien établies, même si ceux-ci ne nous conviennent pas vraiment ou même pas du tout. Beaucoup préfèrent ignorer ou fuir pour se préserver, pensent-ils, rester « les meilleurs », plutôt qu’essayer de le comprendre, d’établir le contact avec la possibilité de s’enrichir mutuellement et spirituellement.

L’astrologie est la science du non visible, du non cartésien, et élève à une pensée supérieure différente. Elle apporte un nouvel éclairage, une part de sagesse emprunte d’humilité car elle nous fait prendre conscience que bien que maîtres de notre destin, de nos choix et de notre libre arbitre, certains faits nous échappent.

Quel cadeau nous fait le ciel en nous laissant nous introduire et lire en son cœur !

L’astrologie se réfère à des valeurs morales prônant la liberté et la spécificité de chaque personne.

L’astrologie ne prétend pas être une science exacte mais une approche des correspondances entre les configurations astronomiques et les phénomènes (ou structures) du vivant.

L’astrologue ne peut faire usage de l’astrologie que dans une optique d’aide et de compréhension d’autrui (priorité étant donnée à la personne plutôt qu’à la technique). Il proscrit toute pratique ayant trait à la superstition. Il ne doit profiter en aucune manière de la confiance et du pouvoir dont il est investi par son consultant. Il est soumis au secret professionnel.

L’astrologue respecte le principe de limite des compétences et n’hésite pas à orienter vers des professionnels spécialisés (psychiatres, psychologues, thérapeutes…). En l’hypothèse d’un doute quelconque, il doit toujours, dans sa pratique, s’entourer d’avis éclairés. Il s’interdit de faire des actes médicaux

Je réalise des tableaux pour chaque signe du zodiaque réunissant ses principales caractéristiques : signe symbolisé, personnage adéquat, polarité masculine / féminine, sphère personnelle / collective, moment de la saison, couleurs dominantes, élément, maison analogique, planète(s) maîtresse(s), métal, minéral / pierre, parfois flore. Peints à la main et à l’unité sur toile sur châssis, je peux les adapter aux dimensions souhaitées. Je tiens par ailleurs à souligner qu’ils ne répondent pas à des critères artistiques mais s’appliquent à répercuter les différentes spécificités des signes. »

Solange BAROUK 06 61 48 18 58 – contact@astrologie-positive.com

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.