Magazine

Comment éviter ou traiter rapidement un rhume

  |   Médecines et médecines douces   |   Pas de commentaire

Avec la rentrée, les premières matinées fraiches d’automne, les rhumes sont fréquents.
 
Comment éviter un rhume ?
 
Cette infection, souvent virale, se manifeste par des éternuements, un nez bouché, souvent un mal de gorge et même une toux.
 
Avec l’arrivée du froid, l’organisme est moins résistant et les défenses immunitaires moins efficaces. Les enfants sont les plus touchés et ce sont souvent eux qui transmettent le virus aux adultes. Ils contractent, en moyenne, six rhumes par an. La cause est souvent leur système immunitaire qui n’est pas encore bien établi. Le virus étant très contagieux, il est évident que la vie en collectivité dans les écoles, les crèches, les garderies, les centre aérés (et même les grandes surface et les lieux fermés), favorise la transmission.
 
Avec l’âge, la fréquence des rhumes diminue pour n’atteindre l’adulte que deux ou trois fois par an. Contrairement aux idées reçues, les personnes âgées n’en sera atteinte qu’une fois et même souvent pas du tout. Son organisme a fini par s’immuniser contre les virus des rhumes.
 
Comment l’éviter ?
 
Tout d’abord, il faut tout faire pour éviter d’affaiblir son système immunitaire.
 
Ensuite, il est bon de pratiquer une activité physique.
 
Il faut manger équilibé, boire suffisamment d’eau, ne jamais commencer de régime en cette saison.
 
Il faut apprendre à gérer le stress si vous voulez conserver vos défenses immunitaires en faisant de la relaxation, du yoga, ou tout simplement en vous forçant à vous détendre.
 
Obligez vous à dormir suffisamment et à heures régulières.
 
Vous pouvez aussi faire une cure de vitamines C et d’oligo éléments.

 

Et si, malgré toutes ces précautions, vous vous retrouvez enrhumé, comment le soigner ?
 
Inutile de consulter un médecin dès qu’on attrape un rhume, juste si les symptômes perdurent plus de huit à dix jours. Dans ce cas, c’est qu’il y a complications. Chez l’enfant, ce sera souvent une otite. Chez l’adulte, un rhume peut dégénérer en bronchite, en sinusite, en pharyngite et même en pneumonie. A noter qu’un rhume affaiblissant le système immunitaire, permet de réactiver certaines faiblesses de l’organisme comme les herpès, par exemple ou certains maux de tête.
 
Le traitement se fera en fonction des symptômes. (médicaments contre fièvre et douleurs, décongestionnants pour le nez, sirop contre la toux etc…)
 
Rappelons que les antibiotiques n’ont aucune action sur les virus et ne sont prescrits que contre les complications bactériennes.
 
Les bons vieux remèdes de grand mères ont aussi leur efficacité ainsi que certains traitements homéopathiques qui peuvent même intervenir en prévention.
 
Et pour éviter la diffusion du virus, tout ne sera que question d’hygiène. Bien se laver les mains, bien séparer les couverts et ne pas manger dans l’assiette du malade, bien aérer les pièces, éviter les « ambrassades », et faire diffuser dans les pièces de la maison des huiles essentielles comme la lavande qui désinfectent l’atmosphère.
 
En saison de virus, ne jamais oublier de se laver les mains plusieurs fois par jour, on ne le répètera jamais assez.
 
Chantal ROLLAND.

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.