Magazine

COMMENT SE NOURRIR DE LA SOLITUDE

  |   Événements   |   Pas de commentaire

COMMENT SE NOURRIR DE LA SOLITUDE

En temps ordinaire, pour la plupart d’entre nous, la solitude est  souvent angoissante, perturbante. 

Après avoir passé des mois confinés, nous avons besoin d’appréhender la solitude d’une autre façon. C’est pourquoi j’ai envie de vous solliciter à relire cet article qui peut vous aider à améliorer votre relation à la solitude.

Le livre « Quand les décideurs s’inspirent des moines » explique comment nous, et en particulier les décideurs, pouvons intégrer une solitude positive à notre quotidien.Les moines se nourrissent de la solitude et du silence. La solitude et le silence ouvrent cet espace intérieur  si utile à  leur recherche spirituelle. C’est dans cet espace que peut respirer l’âme, en se mettant à l’écoute de Dieu ou de sa nature de Bouddha. cet espace est précieux. Il faut donc veiller à ce qu’il ne soit pas détruit par des paroles inutiles ou par l’incessante manifestation du mental. 

  • L’approche monastique de la solitude va donc au-delà du fait de se retrouver seul. Il ne faut pas croire qu’être seul pour lire, faire du sport ou regarder la télévision ne rentre pas dans le cadre de cette définition. Du point de vue des moines, ce sont des activités qui viennent meubler inutilement l’espace que la solitude vise à libérer.
  • Comme le contact avec la nature favorise particulièrement le dégagement de cet espace, la plupart des monastères sont situés en pleine nature, dans des endroits magnifiques et silencieux.
  • Si la solitude et le silence peuvent nourrir les moines, ne peuvent-elles pas aussi nourrir les décideurs ?
  • Vous aussi,vous avez probablement aussi une expérience de la solitude. 
  • Savez vous qu’il y a la solitude des sommets, quand les responsabilités deviennent un fardeau qui ne peut se partager ni avec la famille, ni avec les supérieurs, ni avec les collaborateurs ? Solitude des sommets aussi, quand vous remarquez, après une promotion, que les collaborateurs dont vous vous sentiez proche prennent de la distance ? vousn’ avez pas changé, mais vous représentez maintenant davantage d’autorité. (…)
  • Aménager des temps de solitude qui vous nourrissent
  • Les moments où la solitude nourrit et donne du sens arrivent rarement à l’improviste dans une vie. Il faut tout d’abord prendre conscience de toutes les activités que nous prenons en dehors de notre travail pour soi disant « nous défouler ».
  • Ensuite, il faut aménager ces moments de solitude que vous avez décidé de prendre et les aménager consciemment.
  • Il faut porter une attention particulière et répétée à vos valeurs. Il faut absolument arriver à vivre en pleine harmonie avec ses valeurs.
  • Centrer vos moments de solitude régulièrement sur vos valeurs augmente vos chances de vivre en harmonie avec elles.
  • Respectez la hiérarchie des valeurs. Les principales sont celles pour lesquelles vous n’êtes pas prêts au compromis.
  • Vous n’arriverez pas à ressentir les bienfaits de la solitude si vous ne respectez pas cette règle essentielle. Vous vous devez de remettre souvent votre vie sur le bon cap car si vous ne vous référez pas à ces valeurs, c’est comme si vous naviguiez sans instruments de navigation.
  • Vous devez souvent faire le point sur votre vie et vos priorités.
  • Cette pratique vous permettra de transformer une solitude qui pèse en solitude qui nourrit.
  • Vous retrouverez grâce à ces moments porteurs, une harmonie parfaite avec vous mêmes et vous deviendrez alors plus productifs dans le calme et la sérénité.
  • De très bons conseils à suivre et à mettre en application en lisant ce livre efficace que chacun d’entre nous devrait lire :
  • Quand les décideurs s’inspirent des moines, Sébastien Henry
  • Dunod – InterEditions (Mars 2012 ; 264 pages)
Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.