Magazine

PORTRAIT : L’INVENTEUR DE HANDPRESSO

  |   L’événement du mois, Portraits du mois   |   Pas de commentaire

Portrait de Henrik Nielsen, un ingénieur ingénieux qui est allé au bout de ses idées et de ses passions…

Photo : Henrik Nielsen se sert un expresso au jardin avec Handpresso

C’est en juillet 1990 que Henrik Nielsen, sa femme Catherine et leur fille Sabine âgée d’un an, quittent le pays de la petite sirène et des LEGOs pour débarquer en Normandie. Cet ingénieur danois de 29 ans, docteur en innovation, rejoint le Centre de recherche européen de Moulinex pour créer les produits du futur. Son expérience en machines à café à dosage intégré, en aspirateurs robotisés et en purificateurs d’air, il la complète ensuite par une expérience dans le domaine du vélo acquise chez Cycleurope, le leader européen (Peugeot, Gitane, Bianchi…).

De ses origines danoises, Henrik Nielsen a gardé le goût pour les lignes épurées, la qualité et la simplicité. S’ajoute un souci de l’écologie propre aux Scandinaves. Ses inventions en série l’illustrent bien, qu’il s’agisse de ReElight dont il est le co-fondateur et qui produit un éclairage vélo fonctionnant sans pile ni dynamo, de la technique Wi-flow permettant à des aspirateurs sans fil d’être aussi performants avec 100W que les aspirateurs traîneaux de 2000W ou du Handpresso Wild, première machine expresso portable.

Des milliers d’usagers
ont déjà adopté les solutions de Nielsen Innovation

Création d’entreprises, de véritables family firms

Inventeur sans compromis, Henrik Nielsen est déçu par la politique R&D des grands groupes. Il déplore leur peur du risque et constate que leurs décideurs ne sont pas prêts à miser leur carrière sur des innovations de rupture.

Il décide alors de s’installer à Fontainebleau avec sa famille, comptant à présent 3 enfants, et de se mettre à son compte en 2000. Avec Nielsen innovation, sa société de consulting vendant également des innovations sous licence, Henrik Nielsen va au bout de ses crédos. Positif et pugnace, il savait motiver son équipe au quotidien pour mener ses projets à bien tout en bravant les défis de l’entrepreneur. Les deux premières années, pour faire bouillir la marmite, Catherine cumule travail à l’Insead le jour, traductions à domicile le soir et enseignement à l’université à Paris le samedi. Elle est persuadée que Nielsen Innovation permettra à Henrik de tirer le meilleur de son anticonformisme et de sa créativité.

Entouré au départ seulement d’un ingénieur-chef de projet et d’un designer, Henrik a créé Handpresso en avril 2006, une spin-off de Nielsen Innovation. Via Handpresso, Henrik s’est fait l’ambassadeur du travail en équipe. Il illustra bien qu’avec quelques collaborateurs choisis et compétents et des moyens modernes, il est possible de créer des produits plus performants et plus innovants que bien des grands groupes. Vraie entreprise familiale, Handpresso implique aussi Catherine (qui rejoint officiellement l’équipe en septembre 2007 en tant que chargée de communication), ses filles Sabine et Nadine pour les photos, les vidéos et les études marketing, son beau-frère pour son portefeuille outre des amis proches et lointains pour leur expertise et leurs investissements.

Nadine sert un expresso à George Clooney tandis que Sabine le prépare au designer de Nielsen Innovation (vidéo Handpresso « En randonnée » – http://www.youtube.com/watch?v=TXNZCCG6_D4)

Handpresso joue dans la cour des grands

Avec la première et la plus petite machine expresso portable au monde, appelée Handpresso Wild, Henrik Nielsen voulait d’abord se faire plaisir. Grand amateur d’expresso, c’est dans un des hôtels où il se trouvait et où il rêvait d’un bon expresso, que l’idée lui est venue. Allant à contre-courant des marques reconnues, il cherchait la simplicité et créa une machine expresso nomade permettant d’atteindre manuellement une pression de 16 bars et générant une mousse digne des meilleurs percolateurs – obtenue d’ailleurs avec l’aide du service R&D d’Illy à Trieste.

Henrik Nielsen ne pensait pas que la reconnaissance mondiale serait aussi rapide. Avec un directeur et une responsable logistique en sus, la machine Handpresso Wild est lancée en janvier 2008 au salon de Milan, deux ans à peine après éclosion de l’idée. Depuis, Handpresso est distribuée dans 25 pays. 100.000 machines ont été vendues dans le monde en deux ans. Le Handpresso Wild a remporté 7 prix design prestigieux dont IF, l’Observeur et Formland. Et les innovations de rupture continuent – Henrik reste en effet partisan d’un gros budget innovation pour un budget publicité très faible. La gamme Handpresso, actuellement sur le marché, se décline comme suit : la machine expresso Handpresso Wild qui existe en deux versions (pour dosettes expresso standard biodégradables (ESE) ou pour café moulu (Domepod)), le set outdoor (valisette comprenant la machine, la bouteille isotherme et 4 tasses), l’étui de transport, les tasses incassables ainsi que d’autres accessoires pour les aficionados du vrai expresso et les amateurs de produits design, manuels et sans fil.

Cet éventail de produits n’est que la partie visible de l’iceberg. Henrik Nielsen et son équipe n’en resteront pas là. Les idées chez Nielsen Innovation et Handpresso ne manquent pas.

Malheureusement, Henrick est décédé en 2011. La société continue, aujourd’hui,  à faire vivre ses inventions. Pour preuve, à ce jour, ils viennent de lancer la machine spéciale voiture qui permet aux clients de se servir des dosettes vendues en grandes surfaces. Voir l’article dans les nouveautés de juin 2017.

Catherine Nielsen, chargée de communication, cn@handpresso.fr, 06 76 61 27 05 Pour en savoir plus : www.handpresso.com

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire