Magazine

PORTRAIT DU MOIS : MICHEL RUIZ ET « PARAVECMOI »

  |   L’événement du mois, Portraits du mois   |   Pas de commentaire

Nous sommes heureux d vous présenter Michel Ruiz, fondateur de l’application web Paravecmoi (56) :

 

 Tepaseul : Michel Ruiz, vous êtes l’initiateur du projet Paravecmoi. En quoi consiste votre application web ?

 Michel RUIZ : Paravecmoi est une solution collaborative gratuite destinée à effectuer la mise en relation de personnes désirant partir avec un(e) co-voyageur(se) afin de réduire les surcoûts liés à une réservation en single.

Tepaseul : Vous teniez d’abord un blog centré sur les voyages.. Comment est née l’idée de le faire évoluer jusqu’à ce nouveau concept ?

Michel RUIZ :

J’ai toujours été passionné par le voyage. La baseline de mon blog était « le voyage est la seule chose qu’on achète et qui nous rend plus riche »

Lors de multiples voyages, notamment pendant d’une croisière en Grèce, j’avais pu remarquer que les voyageurs seul(e)s pouvaient payer jusqu’à deux fois le prix que nous avions payé mon épouse et moi. Il y a environ un an et demi mon fils avait envie de partir faire un stage de kitesurf au Maroc ; il était seul, ses copains ne voulant pas faire le stage, il a dû annuler n’ayant trouvé personne pour partir avec lui et confronté à un supplément single représentant 35% de surcoût au prix de son séjour.

C’est de là que mon idée de rencontre de co-voyageurs par appétence voyage est née.

 

Tepaseul : Que pensez vous du marché du voyage aujourd’hui ?

 Michel RUIZ :

Le marché du tourisme représente la première place dans le domaine des ventes en ligne avec 43% de part de marché (source fevad 2015) et 77% des français partis en voyage en 2015 l’avaient préparé en consultant le web. Il est à noter également que la génération Y, constamment à la recherche d’expériences de vie, est fan de voyages.

 

Tepaseul : Quel a été votre parcours avant l’édition de votre premier blog ?

 Michel Ruiz :

Mon parcours est atypique : j’ai d’abord été militaire, j’ai eu la chance de beaucoup voyager. Il y a 7 ans j’ai quitté l’institution défense, afin de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale en co-fondant un site e-commerce. C’est cette transition vers le digital qui m’a permis de me former au web-marketing

Tepaseul : Avez vous une expérience à nous citer vécue par une personne ayant utilisé votre application ?

Michel RUIZ : Oui, pour n’en citer qu’une, comme ça, au hasard :

Une expérience qui nous laisse espérer sur de belles rencontres humaines….

« La rencontre, un hasard ? Par forcément…

« Julie voulait  partir au Maroc avec Stéphanie, elle en parlait depuis un bon moment. Elle a toujours rêvé de visiter Marrakech et sa fameuse place jemaa el fna , ce vendredi  soir elle devait  réserver le voyage sur le web pour elle et Stéphanie. Quand Stéphanie lui a téléphoné pour lui dire que sa direction du personnel n’avait pas validé sa demande de congés, pourtant acceptée de manière tacite depuis des semaines, Julie s’est effondrée. De son coté tout était ok, congés, budget, organisation… bref Julie était déjà dans les starting-block pour des vacances prévues 5 semaines plus tard. Une après-midi complète à faire le tour des copines qui pourraient l’accompagner, à cause  des différents engagements déjà pris et l’absence de disponibilité de chacune, le voyage avait  l’air vraiment compromis.  Entre l’augmentation du prix du séjour et l’appréhension d’un départ toute seule, Julie était déjà résignée. Depuis quelques temps déjà elle suivait la page Facebook de paravecmoi*, car les photos publiées par les Fans  étaient sympas…  *(https://www.facebook.com/paravecmoi/)

En y regardant de plus prés, elle a compris que c’était avant tout une application destinée aux co-voyageurs . Julie n’aime pas trop les sites de rencontre, elle ne veut pas être importunée, mais paravecmoi **à l’air différent…en créant son profil, elle a immédiatement réalisé que ce n’était pas une application comme les autres. On lui demandait ce qu’elle aimait et n’aimait pas pendant ses voyages, mais aussi quels étaient ses goûts en matière de culture, musique ciné. Après-tout pourquoi-pas ?, Julie a pu échanger anonymement au début avec caroline qui bizarrement habitait à 10 km de chez elle. Elles avaient pleins de points en commun, Caroline aussi rêvait de partir au Maroc et ne voulait pas partir seule.

Après avoir sympathisé par messagerie Julie et Caro se sont rencontrées dans un pub et ont pu discuter longuement de voyages, quelques temps plus tard, elles réservaient et payaient de manière individuelle sur la page offres de voyages associées à paravecmoi.

Julie a pu partir au Maroc et ramener de belles photos à Stéphanie qui pour le coup a décidé elle aussi d’utiliser l’application paravecmoi***pour rencontrer une co-voyageuse et partir à son tour au Maroc. »

concept et vidéo

**http://www.paravecmoi.fr/

Paravecmoi est disponible en ligne sur*** www.paravecmoi.com

et sur les stores apple et android »

 Michel RUIZ

CEO, management&marketing

Email : m.ruiz@paravecmoi.com

A savoir :

– Partir seul en club de vacances, voyage organisé ou croisière, coûte beaucoup plus cher… de 25 à 80% de surcoût !

 – Economie du partage ou économie collaborative ?

 – Les voyageurs solos :

En France, 13 millions d personnes vivent seules !

Célibataires, divorcées, en situation monoparentale…

 – Solution grâce à « Paravecmoi » :

Mise en relation autour du voyage

Matching par affinité

Matching par profil de voyageur

Matching par photos de voyage

Matching par annonces de voyage

 – Garantie :

Paiement séparé et indépendant

Maintien du tarif duo en cas d’annulation d’un(e) co-voyageur(se)

Large gamme de tours opérateurs

 Merci à Michel RUIZ pour cette interview et surtout pour cette application géniale qui va permettre aux solos de ne plus être seuls !!! et en plus, de faire des économies… Quelle belle idée !

 

Chantal ROLLAND

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire