Magazine

PORTRAIT : PIERRE SOULAGES

  |   L’événement du mois, Portraits du mois   |   Pas de commentaire

Pierre SOULAGES :

« Observer une toile, c’est se retrouver seul face à soi-même »

 

Pierre Soulages est un peintre contemporain à la personnalité très marquée, un des rares de son vivant à pouvoir observer une rétrospective de sa carrière, telle qu’on peut s’en délecter actuellement au centre Pompidou à Paris*… Qu’on adhère ou pas à l’art contemporain, on ne peut rester insensible à la créativité de son art.

Pierre Soulages utilise le noir, sa couleur préférée, pour accéder à un niveau de lecture insoupçonné tant au niveau de la lumière qu’au niveau du ressenti. Il est l’inventeur de l’ »Outre-noir » (terme qu’il invente en 1979), et quand bien même des toiles aussi obscures peuvent à première vue heurter un néophyte, ou outrer les bien-pensants, très vite on se laisse happer par la luminosité que cette non-couleur dégage.

Oxymore bien dérangeant que ce noir lumineux !

Jouant de la texture du matériau, de la qualité de la peinture (suivant qu’elle soit à l’huile ou à l’eau), et des effets de pinceaux, la 2ème période de son art impose les « polyptiques », où l’éclat de la lumière noire est encore renforcé par le contraste des traits graphiques que suggère la juxtaposition de plusieurs toiles côte à côte où l’une en dessous de l’autre.

Les observer fixement nous entraîne dans un tourbillon d’appréciations.

Appréciations sans doute bien subjectives car comme le dit Soulages lui-même, l’art est une histoire personnelle qui vous projette face à vous-même.

Et quelle délicieuse surprise face aux œuvres du maître de sentir cet émerveillement naître en vous !

A déguster seul…ou accompagné.

 

Karine MICARD

 

 

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire