Magazine

TOURISME : VOYAGER SEUL(E)

  |   Tourisme, Tourisme/sorties-spectacles   |   Pas de commentaire

VOYAGER EN SOLO
DES VACANCES SUR MESURE POUR BIEN VIVRE SON CÉLIBAT

KARINE MICARD, rédactrice en chef

Qui n’a jamais émis le souhait de partir s’oxygéner dans une destination lointaine, seul, pour quelques jours seulement, avec le désir intime de « faire le vide » et revenir

épuré du rythme oppressant d’un quotidien souvent trop pesant ? Que ce soit par choix, ou par contrainte, voyager en solo est devenu un réflexe pour beaucoup d’entre nous. Même s’il n’est pas nécessaire de vivre seul pour avoir ces envies d’évasion, ce mois-ci, pour célébrer le thème de la saint-Valentin, nous nous adressons spéciquement aux célibataires, veufs ou divorcés qui souhaitent faire de leur destination un cadre propice aux rencontres amoureuses ou amicales.

Certaines personnes très échaudées, ne conçoivent pas de voyager autrement que seules. L’argument le plus souvent avancé est que cela permet à la fois de découvrir un pays à son rythme, d’être plus ouvert aux autochtones rencontrés, plus réceptifs aussi à ce qui se passe autour de soi, et surtout de passer de longues heures seul face à soi-même, à ré fléchir à tout ce à quoi on n’a pas le temps de réfléchir lorsqu’un quotidien trop chargé nous accapare. Hélas, fortes de ces bonnes intentions, ces mêmes personnes se retrouvent en général confrontées à des contingences financières relatives à leur condition de solos: pour obtenir une chambre individuelle, il faut par exemple payer un supplément. Rares sont les agences qui proposent des tarifs préférentiels, encore faut-il pouvoir se libérer aux rares dates proposées, sur un choix de destinations souvent trop limité. Beaucoup de solos pour contourner ce genre d’obstacles, trouvent la parade du co-équipier de fortune : c’est également l’occasion de partager une expérience, s’échanger des impressions, et pourquoi pas nouer des liens amicaux et peut-être même plus si affinités ! L’idée étant de partager, autant que faire se peut, plusieurs moments d’émotion, il est important de s’assurer qu’on a un minimum d’atomes crochus avec le future coéquipier. Pour cela, quelques rencontres en amont du voyage s’imposent. Le web propose un large choix de forums sur ce thème, comme : « aventures du bout du monde » (www.abm.fr), la rubrique « bourse d’équipiers » du guide du routard (www.routard.com). Si partir à l’aventure comporte une notion de risque pour certains, s’inscrire à un voyage organisé les rassurera d’avantage. Il n’est pas rare en e et d’angoisser à l’idée de voyager seul, sans encadrement aucun. Un accompagnement certi é basé sur des formules adaptées à notre personnali- té, en plus de nous rassurer, s’inscrit dans un esprit de rencontres avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt que vous… De plus en plus d’agences de voyage se soucient de cette cible crois- sante de clients solos et proposent des formules de voyage sur mesure tout à fait appréciables.

Que peut-on attendre d’une agence de voyage au juste, lorsque nous désirons voyager seul ? Outre les négociations de tarifs, ce que l’on attend d’elles lorsqu’on voyage seul, c’est de nous éviter les ambiances familiales avec enfants et couples très amoureux (!), et tant qu’à faire, des voyages en groupes sympathiques, sélectionnés par tranches d’âge et centres d’intérêt identiques. Voici une liste non exhaustive d’agences susceptibles de bien vous aiguiller si vous décidez de voyager en solo :

http://www.celibatneige.com

Concept de vacances d’hiver pour célibataires et divor- cés multi-activités aux sports d’hiver avec ski de fond, patinoire, randonnée raquettes et ski de piste. Des animations de soirée ont lieu en village de vacances pour mieux favoriser les rencontres.

www.celibacamp.com

Propose des séjours en hôtellerie de plein air : châlet, mobil-home, camping 3 ou 4 étoiles pour environ 175 euros la semaine. Large choix d’activités sur place : canoë, vélo, randonnées, participation à des soirées. Les repas se prennent en commun dans un esprit amical et bon enfant. Convivialité assurée mais attention, comme il est précisé sur leur site, ce n’est « ni une agence matri- moniale, ni un club ; Célibacamp respecte votre intimité ».

http://www.vacansolo.com

Portail de concepts de vacances pour solos, célibataires et divorcés, de nombreuses activités aux sports d’hiver, mais aussi en camping l’été, randonnées raquettes, ski, patinoire, luge, canoë, vélo, animation de soirées karaoké etc…

www.partirseul.com

C’est une agence de voyages qui s’adresse exclusivement aux célibataires et aux personnes voyageant seules (et pas forcément célibataires). Le principe : l’agence constitue des petits groupes (jusqu’à 16 personnes maximum, encadrés par un accompagnateur). L’intérêt est triple : ne plus voyager seul, se faire de nouveaux amis mais aussi partir à la découverte d’un pays, de façon ludique, sportive (accessible à tous les niveaux), ou plus traditionnelle. Leur devise : « Partir seul pour voyager à plusieurs ».

www.cpournous.com

S’adresse uniquement aux célibataires : des groupes de 10 à 200 participants solos du même âge et ayant les mêmes a nités pour des vacances conviviales en club sont constitués. « Ambiance festive pour décou- vrir un lieu, un pays, une culture et des activités .»

Parmi ces quelques agences, il y en aura bien une qui retiendra votre attention ? Il faut parfois se forcer un peu à sauter le pas, mais une fois l’e ort accompli, on ne peut tirer que pro t de la situation. Une belle aventure à tenter, sans aucun risque d’aucune sorte : au pire vous ne ferez que vous dépayser (ce qui n’est déjà pas mal), au mieux vous vous serez constitué un nouveau réseau amical et peut-être même rencontré l’Élu(e)…

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.