Magazine

BIEN ETRE : COLOCATION DES SENIORS

  |   Bien être, Bien être/Beauté forme   |   Pas de commentaire

AVIS D’EXPERT

La collocation des seniors : une alternative pour combattre la solitude ?

Selon les derniers chiffres des Petits Frères des Pauvres, 300 000 personnes se trouvent actuellement en état de véritable mort sociale c’est-à-dire qu’elles ne voient soit jamais, soit très rarement, d’autres personnes. Les statistiques deviennent encore plus inquiétantes lors que l’on regarde de près la situation dans les grandes villes. Ainsi, à Paris, une personne âgée sur trois se déclare isolée.

A l’échelle du pays, ce sont 900 000 personnes qui se disent coupées des cercles familiaux et amicaux, dont 21% se déclarent isolées de leur famille, 28% de leurs amis, 21% de leur voisinage, 55% des réseaux associatifs. Les statistiques dressent une image désastreuse de la population française où 56% de personnes interrogées de plus de 60 ans se sentent seules. Cette proportion passe à 63% pour les revenus inférieurs à 1 000 euros par mois.

Dans ce contexte, les seniors français cherchent des solutions alternatives pour combattre la solitude en faisant le choix de vivre en collocation ou encore en béguinage. Joachim Tavares, Président de Papyhappy, plateforme permettant aux personnes âgées de trouver un logement adapté à leurs besoins, commente cette nouvelle tendance chez les personnes âgées :

  • –  La collocation : est-ce une alternative aux résidences seniors classiques ?
  • –  Les seniors français sont-ils nombreux à faire ce choix ?
  • –  Est-ce que la solitude peut être une raison pour laquelle les seniors se tournent vers dessolutions alternatives ?
  • –  Avec le vieillissement de la population, est-ce que les cas de la « mort sociale des seniors »seront de plus en plus fréquents ?
Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.