Magazine

CES GESTES QUI NOUS TRAHISSENT

  |   Psychologie, Savoir communiquer   |   Pas de commentaire

Pour réussir ses entretiens, il ne suffit d’être bien habillé. Il faut aussi faire attention à sa gestuelle car nos gestes nous trahissent :

Expression directe de notre inconscient, nos gestes nous échappent. Les GPM (gestes, postures et mimiques) de votre interlocuteur le dévoilent. En les décodant vous pouvez infléchir un entretien mal engagé ou faciliter les échanges. Par exemple, si le contact est tendu, ouvrir les bras peut suffire à détendre l’atmosphère. Implicitement, vous envoyez un message d’ouverture.

Pour gagner du temps

C’est sans doute là l’un des avantages les plus précieux de cette méthode, gagner du temps. « Une fois que l’on a appris à détecter les gestes significatifs, les relations vouées à l’échec se repèrent facilement » conclut le psychologue. Rien de tel pour ne pas se disperser et investir son énergie dans les relations plus constructives.

Pour ne citer qu’un exemple parmi des centaines, « lors d’un entretien avec un éditeur se souvient Joseph Messinger, j’avais les chevilles croisées sous ma chaise, la droite verrouillait la gauche. Signe d’une rigidité, d’une réticence. Même si la conversation était agréable et cordiale, j’étais sur mes gardes. Le courant ne passait pas. » Effectivement, l’éditeur n’a jamais donné suite.

Le conseil du coach

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.