Magazine

CONNAISSANCE DE SOI :

  |   Coaching, Connaissance de soi   |   Pas de commentaire

TECHNIQUES DE CONNAISSANCE DE SOI

Se réconcilier avec son image

Tous les êtres humains veulent aimer et être aimés. Mais combien ont compris que cet élan amoureux a pour origine l’Amour et la Connaissance de soi même ? On sait que pour savoir aimer les autres, il faut commencer par s’aimer soi même. Mais comment en arriver là quand une foule d’obstacles accumulés depuis la naissance (et même avant diront certains…) font blocages à cet Amour impossible ? Vous connaissez la formidable formule du grec Socrate « connais toi toi-même » ?

Très peu de personnes ont eu la chance de vivre dès leurs premiers jours une vie pleine d’Amour, de reconnaissance, de victoires, sans peurs, sans aucun blocage, bref, tout ce qui est indispensable à la fabrication d’un être qui pourrait suffisamment s’aimer pour aimer les autres. D’où ce manque de confiance qui peut trop souvent lui gâcher la vie.

Mais,  essayons de voir comment y remédier, d’une façon, certes moins profonde et plus superficielle qu’une psychothérapie, mais qui peut, par moment, avoir son importance dans certains contextes de la vie.

Changer, c’est à la fois simple et très compliqué. Pour réussir son changement de l’image de soi, sans en sortir déprimé, il faut surtout bien en mesurer les obstacles. Stéphane SZERMAN, dans son livre « LE GUIDE DU BIEN ETRE «  nous explique : « il y a les obstacles intérieurs qui dépendent de nous, de nos idées, de nos pensées et de nos comportements créant alors des pensées négatives (on ne m’aime pas, je ne saurai pas faire, je ne vaux rien etc… qui font obstacle au changement). Puis, il y a les obstacles extérieurs qui viennent des personnes de l’entourage qui n’apportent à celui qui veut changer que des paroles négatives et allant à l’encontre de ce changement ». Ce qui fait qu’au bout de compte, la personne finit par croire son entourage et ne croit qu’en l’image qui lui est projetée par celui-ci.

Quand on a pris conscience de ces éventuels « freins », quand on a identifié étape par étape ces blocages, on parvient à se connaître, à s’accepter comme on est et surtout, on prend confiance en soi. Pour en arriver là, il faut se fixer des objectifs (les atteindre renforce cette confiance en soi). L’absence d’objectifs génère des sentiments de dévalorisation, d’angoisse, de frustration et de culpabilité. Des règles simples conduisent au succès, à l’estime de soi, à la progression dans son travail, à mieux s’exprimer en public, et enfin,  à l’épanouissement personnel.

Conclusion

La confiance en soi est bien présente, l’image se trouve valorisée, on ose beaucoup de choses, on aime entendre sa voix, donc parler en public car on sait que ce que l’on va dire sera intéressant, on aime aller vers les autres car on se sent apprécié, bref, on connaît sa propre valeur et on s’en sert pour avancer dans la vie….

Comment retrouver l’Amour de Soi ?

Plus nous acceptons ce que nous sommes, plus il est possible de nous aimer. L’Amour de Soi vient du plus profond de nous mêmes et non pas de l’extérieur.

L’image qu’une personne a d’elle même a été conditionnée soit par son entourage proche (parents, enseignants ou toute autorité qui aura influencé sa vie (ce sont les conditionnements extérieurs), soit par des croyances bâties de l’intérieur , des conclusions jugées traumatisantes par leur psychée qui ont été, au début conscientes et ont fini par se trouver dans leur inconscient tout en continuant à les influencer sur leur image (ce sont les conditionnements intérieurs)

C’est en « abattant » ces « murs » que l’individu finit par prendre conscience qu’il peut s’aimer tel qu’il est avec ses zones d’ombre et de lumière, il se retrouvera sur la voie du bien être et de son Amour avec lui même et aura de lui l’image qui l’aidera à avancer sur le chemin du bonheur.

Chantal ROLLAND

Karine MICARD

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.