Magazine

IMPACT DU COVID19 ET DE A PRISE DE POIDS AVEC LE TELETAVAIL

  |   Bien être, Bien être/Beauté forme   |   Pas de commentaire

Sondage 

Impact de la Covid19 et du télétravail sur la prise de poids, 

la sédentarité, l’activité physique …
 

Pendant la crise sanitaire, les Français ont pris du poids. La sédentarité liée au télétravail et aux confinements en est la principale cause. 

La société Qilibri a souhaité connaitre l’impact de la crise sanitaire sur le poids et le bien-être des Français, ainsi que sur leurs perceptions sur l’enjeu du surpoids dans leur vie, mais aussi sur la sédentarité, le télétravail …  durant la crise de la Covid19.
Qilibri est une entreprise qui a développé une méthode minceur sur-mesure basée sur la technologie et l’accompagnement diététique et sportif. 

Cette enquête révèle plusieurs tendances : 

      Impact de la crise sanitaire sur la prise de poids des Français : 
 

  • 69% des Français interrogés ont pris du poids depuis la pandémie : ces derniers ont pris en moyenne 3,3 kg. 
  • Plus d’un tiers d’entre eux (35%) redoutent le retour au bureau ou à la vie normale suite à cette prise de poids. 
  • Près d’1 sondé sur 2 considère avoir une vie moins équilibrée qu’avant la crise sanitaire, que ça soit par une alimentation et / ou un niveau d’activité physique plus déséquilibré. Seulement 18% d’entre eux ont une vie plus équilibrée qu’avant. 
  • Pour 66% des Français, la sédentarité liée au télétravail est la principale cause de leur prise de poids. 

30% font beaucoup moins de sport qu’avant et 29% avouent manger de manière compulsive, stressés dans cette période incertaine.

       Perception du surpoids chez les Français
 

Les Français semblent avoir une relation ambigüe au surpoids, qui serait considéré comme une maladie dont les sujets seraient responsables, et moins dangereuse que le tabac ou l’alcool. 

  • 88% des Français sont prêts à changer leurs habitudes alimentaires et perdre du poids si cela leur permettait de gagner en espérance de vie.
  • Un quart des sondés avouent avoir déjà menti sur leur poids
  • 63% des Français considèrent l’obésité comme une maladie. Pour autant, pour près de 8 sondés sur 10, une personne obèse ou en surpoids est partiellement ou totalement responsable de sa condition. 
  • L’obésité est perçue par les sondés comme moins dangereuse que l’alcool ou cigarette. Or le nombre de décès en France lié à l’obésité approche les 180 000 personnes, contre 66 000 pour le tabac et 40 000 environ pour l’alcool. 

Ces deux derniers points tendent à montrer un manque de sensibilisation à la réalité de l’obésité et à sa dangerosité pour la santé, contrairement à d’autres sujets bien pris en main par les pouvoirs publics comme le tabac. 

Résultats du sondage

●       Cigarette, alcool, obésité et stress ; les facteurs les plus dangereux pour la santé selon les français 

Quel est selon vous le facteur le plus dangereux pour la santé :Pourcentage
La cigarette23
L’alcool22
L’obésité20
Le stress20
La pollution15

●       63% des français considèrent l’obésité comme une maladie. Pour 66% des sondés, une personne obèse ou en surpoids est partiellement responsable de sa condition. 

Considérez-vous l’obésité comme une maladie ?Pourcentage
Oui63
Non37
Pensez-vous qu’une personne obèse ou en surpoids est partiellement ou totalement responsable de sa    condition ?Pourcentage
Oui : partiellement66
Non23
Oui : totalement11

La moitié des français interrogés considèrent avoir des kilos à perdre. 

24% avouent mentir sur leur poids. 

Considérez-vous que vous ayez du poids à perdre ?Pourcentage
Non51
Oui49
Vous arrive-t-il de mentir sur votre poids ?Pourcentage
Non76
Oui24
  • 88% des français sont prêts à changer leurs habitudes alimentaires et perdre du poids pour gagner quelques années d’espérance de vie.

Pour plus de la moitié des sondés, le principal frein c’est le manque de persévérance et de motivation sur le long terme. 

Une récente étude mondiale (Global Burden of Disease) a prouvé que manger plus sainement permettrait de gagner 10 ans d’espérance de vie
Si nécessaire, seriez-vous prêt à entamer une transformation de vos habitudes alimentaires et une perte de poids de plusieurs kilos pour gagner quelques années d’espérance de vie ?
Pourcentage
Oui88
Non12
Quel serait le frein principal à un changement de vos habitudes ?Pourcentage
Je n’arrive pas à rester motivé(e) sur le long terme54
Je n’ai pas les moyens financiers20
Je n’y arriverai pas tout seul14
Je n’ai pas le temps12

Les trois principales motivations pour perdre du poids : Gagner en espérance de vie (87%), se sentir mieux (71%) et améliorer sa forme physique et sexuelle (51%)

Qu’est-ce qui pourrait vous convaincre de perdre du poids ? (4 réponses possible)Pourcentage
Gagner une ou plusieurs années d’espérance de vie87
Me sentir mieux71
D’améliorer ma forme physique et sexuelle51
Porter des vêtements que je souhaite33
Trouver du travail ou obtenir une promotion27
Trouvez l’amour19
Rendre jaloux mes anciens partenaires7
Crise sanitaire et évolution du poids : Selon un sondage Ipsos, 61% des Français indiquent avoir un mode de vie plus sédentaire qu’avant la pandémie. Or il est prouvé que sédentarité et surpoids sont fortement corrélés. 
Faites-vous du télétravail ?
Pourcentage
Non55
Oui45
Si oui, à quelle fréquence ?Pourcentage
1 jour par semaine22
2 jours par semaine34
3 jours par semaine26
4 jours par semaine11
5 jours par semaine5
Tous les jours2

Pour 34% des français, la généralisation du télétravail a eu aucun impact sur leur hygiène de vie. A contrario, 27% des sondés avouent avoir une vie globalement moins équilibrée qu’avant et 18% l’imputent à une plus faible activité physique.    

La mesure de l’État instaurant la généralisation du télétravail a-t-elle eu un impact sur votre hygiène de     vie ?Pourcentage
Non : je mange et je bouge comme avant34
Oui : j’ai une vie globalement moins équilibrée qu’avant (alimentation et activité physique)27
Oui : j’ai une vie globalement plus équilibrée qu’avant (alimentation et activité physique)18
Oui : je mange comme avant mais je bouge moins18
Oui : je mange moins équilibré qu’avant mais je bouge plus3
Est-ce que le confinement et ou le télétravail ont eu un impact sur la qualité de votre alimentation ?Pourcentage
Non, je n’ai pas changé mes habitudes45
Oui, je mange plus de plats “faits maison »30
Oui, je mange plus de plats tout prêts ou de plats livrés à domicile25

Avant la crise sanitaire ils étaient 46% à penser être en surpoids. Ils sont 69% aujourd’hui.  

Vous considériez-vous en surpoids avant la crise sanitaire ?Pourcentage
Non54
Oui46
Depuis deux ans, dans le contexte de crise sanitaire, avez-vous pris du poids ?Pourcentage
Oui69
Non31
Si oui, combien de kilos avez-vous pris ?Pourcentage
1 kg14
2 kg21
3 kg27
4 kg18
5 kg9
6 kg5
7 kg3
8 kg2
9 kg1
10 kg0
Plus de 11 kg0

Pour 66% des français, la sédentarité liée au télétravail est la principale cause de leur prise de poids. 30% font beaucoup moins de sport qu’avant et 29% avouent manger de manière compulsive, stressés dans cette période incertaine. 

Si oui, quelle est la principale cause de cette prise de poids ? (2 réponses possible)Pourcentage
La sédentarité / le télétravail : je bouge moins, je ne suis plus en mouvement66
J’ai arrêté ou je fais beaucoup moins de sport30
Le stress : je mange de manière compulsive car je suis stressé(e) dans cette période incertaine29
La fermeture de nombreux lieux de vie : je reste plus chez moi, je m’ennuie, je grignote27
Autre5

Plus d’un tiers des français redoutent le retour au bureau ou à la vie normale avec cette prise de poids. 

Si oui, redoutez-vous le retour au bureau ou à la vie normale avec cette prise de poids ?Pourcentage
Non65
Oui35
Si oui, diriez-vous que la situation de crise sanitaire vous encourage ou vous décourage à entamer un processus de perte de poids ?Pourcentage
La situation m’encourage62
La situation me décourage38

Plus d’un français sur 3 a fait un régime depuis ces deux dernières années. 

Avez-vous fait un régime depuis ces deux dernières années ?Pourcentage
Non65
Oui, une fois20
Oui entre 2 et 3 fois10
Oui, j’ai l’impression d’être tout le temps en train de faire attention5

Méthodologie du baromètre : 

Sondage effectué en ligne par Diffusis France pour la société Qilibri entre le 23 et le 28 février 2022 auprès d’un échantillon de 1057 personnes représentatif de la population nationale française selon la méthode des quotas. 

Qui sont les personnes interrogées 

●       53 % des répondants sont des femmes et 47 % des hommes.

●       15% d’entre eux ont entre 18 et 24 ans, 26% entre 25 et 34 ans, 23% entre 35 et 44 ans, 21% entre 45 et 54 ans, 12% entre 55 et 64 ans et 3% ont plus de 65 ans.

A propos de Qilibri :

Qilibri est une jeune start-up française qui réinvente la perte de poids grâce à un suivi entièrement personnalisé par un diététicien diplômé, et la livraison à domicile d’une alimentation équilibrée clé en main.

Parce qu’un mode de vie équilibrée rime aussi avec activité sportive, Qilibri propose également des cours de sport en ligne.

Créée fin 2019, Qilibri lutte contre le marché sulfureux des régimes, et milite contre les régimes restrictifs et hypocaloriques. Grâce à sa méthode de rééquilibrage alimentaire sans carence et accompagnée par des professionnels de santé, Qilibri guide ses utilisateurs vers une alimentation plus équilibrée et un mode de vie plus sain, pour en finir avec les régimes restrictifs.

La jeune pousse a déjà satisfait 10 000 clients avec sa méthode : ses utilisateurs perdent en moyenne 4,1 kilos dès le premier mois, sans carence, sans frustration, sans aliment interdit ni effet yoyo.

Maya Meddeb | maya@diffusis.com  

Dominique Fresnaye | dominique@diffusis.com 

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.