Magazine

LE MOIS DE L’AMOUR

  |   Événements   |   Pas de commentaire

Février est le mois de la St Valentin. La fête des amoureux ! Mais, de nos jours, beaucoup se retrouvent seuls ce jour là car la solitude les a touchés et le célibat a pris le dessus. Alors, pour ces personnes attristées par cet événement, voici un petit texte résumant les avantages de vivre seul(e) et sans attache… Essayez toujours de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide… Et malgré tout, bonne Saint Valentin quand même car, à bien y réfléchir, la personne la plus importante à aimer, c’est bien vous !

Aussi, j’ ai envie de vous mettre un ancien texte qui avait eu son heure de gloire… Que celui ci vous amuse et vous permette de fêter la Saint Valentin avec plein d’humour…

HEUREUX MOIS DE FEVRIER

LA SOLITUDE ET LA SAINT VALENTIN
La Saint Valentin est, bien entendu, la fête des Amoureux,
synonyme de romantisme, d’Amour, d’émotions, de cadeaux, de
fleurs, de sorties nocturnes, de baisers, de mots doux, de
promesses, de tendres appels téléphoniques, bref, de bonheur,
rien que du bonheur….Et devant un tel bonheur, le célibataire,
la femme ou l’homme récemment quitté(e), le ou la solitaire se
sent ce jour là complètement seul(e), oublié(e) du monde entier. C’est un jour qui peut se vivre comme un poids par ces
personnes ou même par celles qui ne sont pas seules mais
« oubliées »par leur partenaire…Et dans ce cas-là, établir
mentalement la liste des avantages liés au célibat en
répertoriant les inconvénients vécus les autres 364 jours de
l’année quand on est en couple, peut mettre un jour de
Saint-Valentin du baume au cœur à la personne esseulée…En
effet, dans le célibat, il y a du bon :
Vous êtes libre
Vous avez plus grand choix de variétés dans votre vie
Personne ne touche à vos affaires
Vous avez toute la place pour vos habits
Pas de tubes de dentifrice qui traînent.
Ou seulement par vos soins.
Personne pour vous faire des reproches
Vous pouvez manger ce que vous voulez, quand vous le voulez
Pas d’effort à faire devant une belle-mère odieuse
Vous pouvez téléphoner comme vous le voulez
Vous pouvez vous investir complètement dans votre carrière
Vous dormez en travers sur un matelas king size, avec toutes les
couvertures pour vous et autant d’heures que vous voulez
Vous chauffez l’appartement comme vous le souhaitez
Vous écoutez la musique que vous aimez
Vous recevez qui vous voulez
Vous pouvez traîner au lit le week-end ou en pyjama pilou sans
culpabiliser
Vous faites les courses comme vous le voulez, quand vous le voulez
Vous décorez votre appartement selon vos goûts à vous
Vous n’avez que votre linge à repasser
Vous sortez quand vous voulez
Vous voyez les films que vous choisissez personnellement. etc..etc…
On pourrait remplir des pages et des pages d’exemples tous plus
enviables les uns que les autres par tous les couples qui fêtent la
Saint Valentin !!!!
Si vous, qui êtes seul(e) ce jour là, avez tendance à déprimer, nous
vous conseillons un petit livre très amusant et complètement « anti-
St Valentin » (c’est son nom) aux éditions Pascal PETIOT. C’est une
compilation de citations humoristiques, de témoignages amusants de personnes divorcées, de parodies contre la fête des amoureux
Et pour vous convaincre, voilà un petit extrait du début d’un
«  samedi comme les autres » et la différence entre la « célibattante » et la « mariée heureuse » :
« -La célibattante se réveille tôt, son horloge biologique étant
déréglée par le réveille-matin qui la harcèle toute la semaine. Elle
glande dans son lit pendant des heures, aux fins de se délecter de
séries légères style « Desperate Housewives » (ou quel sera son
avenir ?) « Sex and the City »(mais où trouvent t-elles si facilement
tous ces amants ?),  « Greys Anatomy »(Docteurs Glamour et Mamour, fantasmes faits hommes), et j’en passe….La mariée heureuse se
réveille tôt.
Elle a six lessives de retard, elle ne comprendra jamais comment
Mari-Chéri salit tant de chemises sur quelques malheureux jours.
Sa maison ressemble à une zone sinistrée d’après guerre, elle se met
directement au travail : nettoyer, balayer, aspirer (ça lui rappelle
vaguement une chanson, mais ça fait tellement longtemps qu’elle n’a plus pris la peine d’écouter de la musique…) »
.Alors, après réflexion, pourquoi être triste ce jour là ? Il est vrai que lorsqu’on y réfléchit bien, la solitude du célibataire a ses bons côtés…Il faut juste trouver son propre bonheur sans avoir à envier ce qu’on ne peut avoir. En restant positif(ve) face à votre situation, vous
trouverez vous aussi la joie de vivre et le bonheur de chaque instant.Chantal ROLLAND
  
  
Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.