Magazine

NOEL ET LES FETES DE FIN D’ ANNEE

  |   Événements   |   Pas de commentaire

Nous voici en décembre… Mois des festivités, du partage, de l’Amour, des fêtes, des cadeaux, des échanges, de la joie, du rêve….

Et pourtant….

Avec les événements du 13 novembre, nous avons quelque peu perdu de vue ces références annuelles qui sont pourtant attendues toute l’année par nos enfants ! Aussi, ne nous laissons pas sombrer dans une morosité qui ne ferait qu’amplifier le but de ceux qui ne cherchent qu’à nous déstabiliser.

C’est le mois de Noël ! de la Paix, de l’Amour et du partage. Sans oublier les victimes de novembre, il est de notre devoir de continuer à vivre et de dépasser de sombres moments pour nous diriger vers la lumière.

Sortons de la colère qui n’est pas une bonne énergie et allons vers la Paix. Tout en restant lucides de ce qui se passe autour de nous, forçons nous à aller vers le partage en allant vers les autres et en apportant à ceux qui ont besoin, du temps, des aides, de l’Amour.

34048153-sc-ne-de-no-l-avec-des-cadeaux-d-arbres-et-le-feu-en-arri-re-plan-rendu-3d-1

Pensons à nos enfants qui attendent chaque année ces fêtes avec plaisir. Offrons leur de la joie, de l’ espoir, des rires, des spectacles, de la lumière etc… Montrons leur que les événements proches n’ont pas destabilisé notre vie et préparons leur un beau Noël comme ils aiment tant ! Continuons de les faire rêver. Apprenons leur que les êtres humains peuvent aussi être de belles personnes prêtes à venir en aide à leur prochain, aimant la vie, la joie et le bonheur. Montrons leur que notre bonheur passe par celui des autres et donnons leur cet espoir dont ils ont besoin pour se construire un avenir chaleureux, humain, plein d’amour et de joie. Prouvons leur que l’humanité est en majorité, faîte de belles âmes et que tous ensemble, nous pouvons aller vers un monde meilleur. Les enfants ont besoin d’espoir pour avancer dans leur vie. C’est le moment de leur présenter tout ce qui existe de beau, d’humain, de chaleureux. Profitons de cette période des fêtes, alors que passent (en général) des films pleins de moralité, pour leur expliquer vraiment ce qu’est l’humanisme. Et essayons de leur donner un exemple de partage, d’échanges, de joie, de rêve. Nous sommes en crise et beaucoup ne peuvent pas organiser des Noëls fastueux comme on a connus, avec plein de cadeaux, de repas pantagruels etc… Tant pis ! Noël étant une fête de partage, organisons un repas simple mais avec plein de monde autour de la table ! Fabriquons des objets et cadeaux « maison ». C’est fou ce que les enfants et les jeunes aiment ça ! Récupérons des objets qui n’ont plus lieu d’être chez nous pour les transformer et en faire de nouveaux cadeaux ! Adaptons nous à la situation mais toujours dans la joie et la bonne humeur… Le principal est d’être tous réunis en famille, entre amis. Pensons à ceux qui sont seuls et invitons les à notre table. Oublions un temps court nos tracas pour n’offrir à ceux qu’on aime que la chaleur de notre amour pour eux… Et ainsi, je suis certaine que vos fêtes seront réussies et ne pourront vous laisser que de bons souvenirs.

BONNES FETES DE FIN D’ANNEE A TOUS !

Chantal ROLLAND

Directrice tepaseulmagazine

Et pour vous parler de Noël, n’oublions pas le sapin. Voici une étude que j’ai trouvée intéressante à vous communiquer. Bonne lecture !

 

SONDAGE MON EDEN :

Les Français et leur sapin de Noël

Les Français sont très attachés au traditionnel sapin de Noël ! Leader de la jardinerie en ligne, le site Moneden.fr a mené l’enquête pour comprendre les habitudes de consommation des ménages. Alors, qui achète quoi ? Et à quel prix ?

Un panier moyen au beau fixe contrairement aux cadeaux

Réalisée sur un panel de 2780 personnes en respectant la méthode des quotas, l’étude de Moneden.fr révèle que le panier moyen consacré au sapin de Noël n’a pas baissé depuis 2012 !

L’année dernière, il s’élevait à 53€ sur le site de Mon Eden.

Commentaire de Frédéric Rochette, directeur associé de la jardinerie en ligne :

« Globalement les ménages français n’ont pas sacrifié leur budget pour le sapin de Noël. Il reste un symbole fort des fêtes de fin d’année. La baisse du pouvoir d’achat a plutôt poussé les Français a faire un arbitrage sur l’achat des cadeaux. »

40900148-arbres-de-no-l-en-pots--vendre

Papa bûcheron

L’homme réalise en grande majorité l’acte d’achat du sapin puisqu’ils sont 78% contre 22% de femmes à acquérir l’arbre de Noël. Un moment familial, très souvent partagé avec les enfants du couple.

Des ménages qui anticipent l’achat

48% des consommateurs achètent leur sapin de Noël entre le 1er et le 9 décembre. Ils sont 34% à l’acquérir entre le 10 et le 14 décembre, 16% entre le 15 et le 20 décembre. Seulement 2% de retardataires se ruent dans les magasins ou sur les jardineries en ligne pour acheter leur sapin entre le 21 et le 24 décembre.

Mon vrai sapin, roi des ménages

99% des ventes de sapin sur le site de moneden.fr sont des sapins naturels, dont 10,7% en pot.

31399105-carte-de-vecteur-mignon-avec-l-arbre-de-no-l-pour-la-conception

Commentaire de Frédéric Rochette :

« Les français restent très attachés aux sapins de Noël naturels et produits en France »

Le Nordmann représente 78% des ventes en 2014 et la taille préférée des français est de 150/175 cm (31% des ventes).

L’Ile de France, plus gros consommateur de sapins

Il faut croire que la région Francilienne est la plus grosse consommatrice puisque 40% des ventes de sapins sur le site de Moneden.fr sont effectuées par les habitants d’Ile de France. Ils sont 10% en PACA, 9% en Rhône-Alpes et seulement 2% dans le Nord-Pas-de-Calais.

A propos de « Mon Eden » :

Lancé en avril 2011 par des spécialistes du web et du jardin, Moneden.fr est dirigé par Laurent Segaud ingénieur agronome et ex directeur logistique de Fnac.com qui a l’expérience du management et de la logistique et son associé Frédéric Rochette qui lui a plus de 15 ans d’expérience dans la distribution jardin (Jardiland, Gamm vert) et une parfaite connaissance du marketing et du monde des plantes. Toujours concentrés sur la satisfaction des consommateurs, ils dirigent l’équipe de moneden.fr afin de rendre le jardin facile et accessible à tous, pour que soit bannie l’expression « je n’ai pas la main verte ». Numéro 1 des pure players dédiés au jardin, Mon Eden a levé 1,5 million d’euros en 2014 pour poursuivre sa croissance.

 

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.