Magazine

PORTRAIT DU MOIS

  |   L’événement du mois, Portraits du mois   |   Pas de commentaire

Pierre Hugo suit les traces de son ancêtre, Victor Hugo,

avec son roman Un Premier Siècle D’Amour aux Editions  ALPHEE – LA PASSION D’EDITER. Paru en 2011. A lire absolument.

L’UNESCO définit la tolérance comme le respect et l’appréciation de la richesse et de la diversité des cultures de notre monde, de nos modes d’expression et de nos manières d’exprimer notre qualité d’êtres humains.

Pierre Hugo nous livre une leçon de tolérance sur laquelle le lecteur pourra réfléchir à l’occasion de ce 40eme anniversaire.

 

« L’intolérance des tolérants existe, de même que la rage des modérés. »

                                                  Victor Hugo

L’auteur nous raconte la démarche de Yaoud, un ange qui porte le nom d’un prêtre égyptien sous le règne d’Akhenaton, initiateur de la première religion monothéiste.

Yahoud doit aller sur la terre à la demande de Dieu. En ce troisième millénaire,

Dieu désespère des hommes, de leurs violences, de leur sectarisme criminel millénaire, de l’oubli du sens du mot amour, qui est d’abord la générosité du cœur.

Sa mission : réunir les trois religions monothéistes pour une entente génératrice de paix. De l’Egypte à New York et de Florence à Genève, il réussira, mais au prix de sa mort. Car victime d’un malentendu divin, il sera condamné à devenir homme…

Pierre Hugo est né en 1947. Maître Orfèvre, il a prit la suite de son père François Hugo en 1970. De renommée mondiale, il édite les œuvres d’or et d’argent d’artistes tels que Pablo Picasso, Max Ernst, Jean Cocteau, André Derain.

Il a publié : la Théorie de Ferguson, Editions Anne Carrière, 1995 ; Vie de Poche Editions Anne Carrière, 1996, Bijoux d’Artistes, Editions Les Cyprès, 2001 et Les Hugo, Editions du Rocher, 2007.

 

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.