Magazine

PSYCHOLOGIE : CARACTEROLOGIE

  |   psychologie, Psychologie   |   Pas de commentaire

PSYCHOLOGIE

             CARACTEROLOGIE :  Les huit types de caractères 

« Trop d’hommes manquent leur destinée, parce qu’ils ne pensent pas que le premier savoir qui convient à un homme, dans la détermination de sa vie, est la connaissance sincère et lucide de son caractère ». LE SENNE.

Fondateur de la caractérologie française, René Le Senne définit le caractère comme « l’ensemble des dispositions congénitales qui forment le squelette mental d’un homme ». Il insiste avant tout sur la stabilité qu’il faut reconnaître au caractère et  conseille l’emploi des concepts de personnalité pour les aspects que peut prendre le caractère au cours de l’existence, en partie par la maîtrise de l’individu par lui même.

Porter un jugement de valeur sur un caractère serait une grosse erreur car tous les caractères se valent à condition de savoir bien s’en servir. La seule « valeur » sera dans la façon dont l’individu saura tirer le maximum de son caractère. Il faut donc se connaître un maximum soi même afin d’utiliser au mieux ses possibilités. Une connaissance juste, approfondie, permet de mieux se connaître donc de mieux  s’aimer, de s’affirmer, de s’estimer, de comprendre ses comportements donc ses échecs et ses réussites, d’améliorer ses relations avec les autres en comprenant leur fonctionnement et de gérer les personnes difficiles donc de pouvoir établir un dialogue là où tout paraît impossible. Le but est d’arriver à doser ses émotions, à comprendre ses difficultés, à répondre aux questions qu’on se pose sur soi et sur les autres. Travailler sur soi pour devenir un personnage authentique en phase avec son entourage social. D’où l’importance de la caractérologie.

Il existe huit typologies de base dans lesquelles personne ne devraient se reconnaître mais dans lesquelles chacun peut se retrouver : 

  • le type émotif-inactif-primaire nommé nerveux (Baudelaire, Stendhal…)
  • le type émotif-inactif-secondaire nommé sentimental (Rousseau, Robespierre…)
  • le type émotif-actif-primaire nommé colérique ou actif exubérant (Hugo, Gambetta…)
  • le type émotif-actif-secondaire nommé passionné (Napoléon, Pasteur…)
  • le type non émotif-actif-primaire nommé sanguin ou réaliste (Montesquieu, Mazarin..)
  • le type non émotif-actif-secondaire nommé flegmatique (Joffre, Washington..)

–    le type non émotif-non actif-primaire nommé amorphe (La Fontaine..)

  • le type non émotif-non actif-secondaire nommé apathique. (Louis XVI..)

Nous étudierons ses huit types de caractères d’une façon approfondie dans nos huit prochains numéros.

Je terminerai cette approche en vous citant une phrase de Gaston BERGER (un des pères de la caractérologie) :

« Je dirais que les animaux ont un futur, que les individus ont un destin, que les âmes ont une destinée, mais qu’il appartient aux hommes, ces esprits incarnés, d’avoir un avenir, dans la mesure où ils sont capables de le constr

L’être humain réagit de trois façons différentes aux cycles du temps. En fonction de son caractère, de sa personnalité, de ses origines, de son éducation ou de ses principes, il peut être toujours en retard, toujours en avance ou tout simplement exactement à l’heure.

JE SUIS TOUJOURS EN RETARD

Dans ce rapport de l’homme au temps, ce problème touche à la fois celui du temps comme celui de l’homme. C’est peut-être le plus incontournable dans une réflexion au temps car c’est celui qui se joue dans le rapport aux autres. 

Prendre son temps, c’est aussi prendre celui de l’autre. Arriver en retard dans une réunion ou à une soirée, c’est « désorganiser » momentanément celle-ci. Arriver après les autres au travail, c’est souvent laisser « l’autre » amorcer une partie de son travail. Ne pas être à l’heure à un rendez-vous lasse et inquiète la personne qui attend. C’est, en quelque sorte, manquer de respect vis à vis d’autrui et faire fi de l’existence de l’autre, le mettre en état de dépendance…Etre égoïste en quelque sorte ; ne penser qu’à soi. Ne pas prendre en compte les contraintes de l’autre. La non ponctualité est un critère d’impolitesse.

Que nous révèle donc le retard sur l’homme dans son rapport au temps ?

Certains enfants se développent difficilement. S’ils ne sont pas bien guidés, la lenteur de ce développement en fera des personnes sujettes au retard puisque le développement physique et mental est pratiquement arrivé à maturité à l’adolescence. Trop de laxisme à ce moment là du développement nuira au futur adulte.

Quelques sujets ne veulent pas se laisser tyranniser par des contraintes temporelles. Ces mêmes personnes préfèrent prendre leur temps quitte à gêner leur entourage. Là encore, l’éducation est responsable.

Celui qui est en retard « brille » par son absence. Il se fait désirer. Par ce comportement, le retardataire impose un jeu de séduction, le reflet d’une attitude perverse qui consiste à obliger l’autre à penser à lui . C’est l’expression d’un fort narcissisme qui l’empêche de considérer l’autre avec respect. 

On peut volontairement être en retard tout en ignorant les vraies raisons de son comportement. On peut vouloir être à l’heure et déployer toute une stratégie inconsciente pour se retarder. 

Un retard systématique peut prendre de telles proportions qu’il devient un symptôme psychologique : on l’appelle procrastination. C’est un comportement lié à l’estime de soi. Ces personnes ne sont ni paresseuses ni désorganisées, comme on le croit, souvent mais sont victimes de cet état et font souffrir leurs proches. Les manifestations peuvent être plus ou moins graves et vont de l’écolier qui refuse de faire ses devoirs à l’adulte qui, dans son couple ou au bureau, accumule les retards.

Est procrastinateur grave celui qui remet tout au lendemain, et finit par ne plus passer à l’action. Ces personnes finissent se rendent la vie impossible….et exaspérernt les autres ! 

La notion de retard peut nous ramener à la pensée du physicien Albert Einstein qui disait que tout était relatif. En effet, un retard peut être admissible ou inadmissible selon les cultures, les situations, les évènements, les traditions etc…Chacun crée sa notion du temps. Cependant, il est impératif que chacun adapte sa notion du temps  aux règles que se fixe la société dans laquelle il évolue, pour ne pas s’inscrire dans un comportement associable.

J’ARRIVE TOUJOURS A L’AVANCE

C’est également une question de respect vis à vis de l’autre et vis à vis de soi-même par rapport à l’engagement horaire qui est convenu. Sauf que cette fois-ci, il s’agit d’un trop grand respect de l’engagement. Attitude très noble au demeurant, mais qui trahit  souvent une réalité psychologique : une trop grande dépendance aux autres, avec le souci permanent d’être jugés, donc un manque de confiance en soi. En étant plus que ponctuels, ils limitent d’emblée le risque d’être mal jugés…Ces personnes sont souvent extrêmement bien organisées dans la vie, et ont tout particulièrement tendance à irriter les retardataires chroniques !

L’éducation encore est souvent responsable de cette attitude ; une forme de mimétisme peut aussi exister quand un enfant est élevé par des parents ponctuels ou toujours en avance (bien que certains enfants puissent réagir à l’encontre de cette éducation en étant une fois adulte toujours en retard !…)

D’autres encore aiment orgueilleusement être toujours les premiers. Ils préfèrent attendre plutôt que de se faire attendre, restant maîtres incontestables de la situation.

En général, les personnes qui sont toujours en avance sont souvent à la pointe du progrès, puisqu’elles anticipent constamment les nouveautés. Mais en se rendant dépendants du rythme de l’autre, et en anticipant constamment les horaires fixés, ils trahissent aussi un besoin fondamental de rester maîtres du temps qui passe, cachant sans doute une angoisse formelle vis-à-vis de cette aiguille du temps qui nous mène irrémédiablement vers la  mort…

JE SUIS TOUJOURS pile A L’HEURE

Le plus difficile pour devenir ponctuel est de faire se correspondre le temps de l’horloge, celui de la société ou du collectif avec le temps subjectif ou personnel.

Quand on parvient à cette prouesse, la ponctualité permet de faire coïncider deux séries d’évènements. C’est une exactitude, celle d’une « promesse tenue ». Elle est la  vision la plus aboutie que l’on puisse se faire du temps ; un modèle d’équilibre. On a pour la ponctualité de la considération. Aller vite et bien, ne pas prendre de retard, arriver pile à l’heure, n’est ce pas aussi un rendez vous réussi avec soi même ?

Peu à peu, avec l’âge, notre rapport au temps peut évoluer. Le plaisir de choisir ses activités, de couper le rythme effréné du quotiden, de vivre pleinement un bonheur fugace. On peut composer avec plus de liberté son emploi du temps, profiter de chaque instant et même le suspendre mais en n’engageant que soi et jamais les autres. 

Un poète a dit : « Dans la chaîne des jours, nous formons le temps ; utilisons le « présent » même dans le retard, car l’homme est le Temps qui s’écoule, après nous il ne sera ni temps, ni retard, mais éternité ou néant ».

Et pour moi, « le Temps n’est qu’un marque-pages du livre de notre vie. Chaque jour qui passe est un jour en moins car chaque jour est une page de notre livre, qui tourne. Quand la couverture se refermera, ce sera le livre de ma vie qui sera fini ; je partirai dans l’éternité de la mémoire et du souvenir, rejoignant ainsi les millions d’autres œuvres qui composent la plus grande bibliothèque du monde ».

CHANTAL ROLLAND

LA PEUR DU TEMPS QUI PASSE

L’homme est passif et impuissant face au temps qui passe…Il se sent faible face à la fuite des heures. Il a peur de voir disparaître les bons souvenirs. Il se voit vieillir et surtout, il a redoute la mort….La mort qui représente, pour la plupart des hommes sur terre, une fin définitive et implacable.

Le temps est une notion subjective.

Le mot « temps » vient du latin « tempus », lui même dérivé du grec « temnein », couper, qui fait référence à une division du flot du temps en éléments finis. « Temple » dérive également de cette racine et en est la correspondance spatiale (le « templum » initial est la division de l’espace du ciel ou du sol en secteurs pour les augures). Enfin, « Atome » (insécable ) dérive également de « temnein » (Etymologie du mot temps dans « Wikipédia »).

 Les moments d’attente semblent interminables et ceux qui sont pleins de bonheur passent trop vite. On voudrait que le temps s’accélère face au danger et on aimerait le voir ralentir sa course pour pérenniser des moments de délices. Il nous est, en général, difficile de vivre le « Carpe Diem » d’Horace. Vivre pleinement le moment présent serait l’idéal mais cet idéal n’est pas à la portée de tout le monde. Depuis les Grecs, un concept nommé CRONOS qui, adjoint à l’Aion et au Kairos, permet de définir le temps.

Le Cronos est le « tout » du temps :  

« Hier était le jour précédent et demain sera le jour suivant parce que je suis aujourd’hui ».

Pour l’Homme, le temps « coule » du passé au futur. Grâce à ce sentiment de durée, il peut agir, se souvenir, imaginer, etc..si bien que le temps lui est devenu essentiel et même banal car critère de repère majeur de son quotidien.

Vous connaissez cette question qui a laissé muettes des générations entières de penseurs : « laisser le temps au temps » (d’ailleurs remise en mémoire par François Mitterrand ) ? Le temps de la bonne réponse n’est pas encore venu.

Et si on connaît le découpage du temps historique :

  • le passé qui désigne l’espace du réel qui n’est plus, est avant le présent
  • le présent qui désigne l’espace du réel, entre le passé qui n’est plus, et le futur qui n’est pas encore,
  • le futur qui désigne l’espace du réel qui n’est pas encore, après le présent…

…l’homme a de quoi «en perdre son latin » !

Ce qui fait que lorsque nous nous posons ce genre de questions et que nous n’arrivons pas à y répondre, nous entrons dans une réaction qui génère de l’angoisse…La peur du temps qui passe et dont nous ne sommes pas maîtres.

Devant toutes ces non réponses, nous voyons le temps qui passe, souvent bien trop vite, et nous avons terriblement peur de ne pas arriver à faire tout ce que nous avons envie de faire au plus profond de nous mêmes. Nous craignons que le temps s’arrête pour nous, laissant sur cette terre, une sensation de « non fini », que ce soit d’ordre familial, matériel, financier ou surtout sentimental…Car il est évident que l’un des intérêts majeurs de notre passage sur terre est bien l’Amour des êtres qui nous sont chers et à qui nous ne disons pas assez qu’on les aime. 

La prise de conscience du temps qui passe est une notion subjective inhérente à la nature humaine.

Combien d’êtres amoureux vivent sur cette terre sans pouvoir concrétiser cet Amour ? Combien de personnes n’auront jamais le temps de vivre pleinement leur Amour ?  Combien d’autres n’auront jamais eu le courage d’aller jusqu’au bout de leur Amour ? 

Pour toutes ces personnes là, le temps est précieux, il passe trop vite et l’angoisse va grandissant face à leur prise de conscience intérieure de la non possibilité de maîtriser l’écoulement du temps. Cette même angoisse là entraîne une grande solitude. La solitude de ceux qui, bien que très entourés, se sentent souvent bien trop seuls…

Mais, après lecture de cet article, peut être que si vous reconnaissez les caractéristiques d’une de vos angoisses, vous prendrez votre courage à deux mains ? (et non à demain…Ne jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le jour même..)..Vous aurez compris que si on ne peut rien faire contre le temps, seuls les actes de la vie laissent des traces…

A bon entendeur !

Vous pouvez lire dans les pages « dossiers psy » de ce magazine, les trois possibilités de gestion du temps que nous rencontrons dans la vie : – je suis toujours en avance, je suis toujours en retard et je suis toujours à l’heure-

Chantal ROLLAND

SANTE

SANTE ET MEDECINES DOUCES

SOPHROLOGIE, COMMENT GERER SON BIEN-ETRE …

Bien plus qu’une méthode de relaxation du corps, la sophrologie prend en compte toute la dimension psychosomatique de la personne, considérant que c’est là que réside l’essentiel des comportements pathologiques, conscients ou non.

Du grec sôs (l’harmonie), phren (conscience) et logos (science). La sophrologie est donc l’étude de la conscience en harmonie.

Mise au point en 1960 par Alfonso Caycedo Lozano, psychiatre espagnol d’origine colombienne, cette technique est construite en réaction à l’hypnose à laquelle il reprochait un manque de résultats et à la psychanalyse dont il contestait les fondements théoriques.

La technologie sophronique agit sur les EMC (états modifiés de conscience). C’est la modification de l’état de la conscience qui permet, grâce à l’induction verbale du sophrologue, d’atteindre un état de veille proche du sommeil, la « zone X » ou niveau sophroliminal.

On sait, notamment par les travaux et les expériences menés sur le sommeil, que l’accès à l’inconscient est particulièrement facilité à cet instant privilégié. C’est là que commence le travail durant lequel le sophronisé va se débarrasser de ses sentiments négatifs pour stimuler et intégrer ses sensations positives. C’est lui permettre de gérer ses angoisses, son stresse, remobiliser le potentiel de tout être à pouvoir s’adapter à toutes les situations.

La sophrologie s’adresse à toute personne qui, face au incidents ou accidents de la vie, ne sait plus s’adapter et se laisse  dépasser par son stress.

Angoissés, dépressifs, migraineux, insomniaques sont légion dans notre monde moderne. Mais le champ d’application de la sophrologie est beaucoup plus vaste encore : faciliter un régime, préparer la future maman à l’accouchement, aider le sportif avant une compétition, un étudiant en période d’examens, accompagner un malade dans une période difficile de son existence…

On distingue en sophrologie trois grandes orientations : la lutte contre la douleur, la préparation à l’épreuve et les indications psychothérapeutiques. Ces dernières sont de loin celles qui constituent l’essentiel des indications.

LA SOPHRONISATION SIMPLE

Installez-vous confortablement, de préférence en position assise, pour ne pas courir le risque de vous endormir…

Fermez les yeux et relâchez globalement votre corps. Commencez votre sophronisation en fixant votre attention sur la tête et le visage. Vous laissez aller les muscles et la peau du cuir chevelu, du front et des tempes. Sentez bien ce qui se passe. Faites en sorte que votre front devienne lisse. Laissez aussi aller vos sourcils, la racine de votre nez, notamment les ailes. Appréciez vos propres sensations. Relâchez maintenant les paupières. Si elles continuent de battre imperceptiblement, çà ne fait rien, laissez faire. Derrière les paupières, laissez aller les globes oculaires, un peu comme s’ils pouvaient « s’étaler ».

Appréciez bien le calme que cela procure. Décontractez aussi les joues, les mâchoires trop souvent crispées, les lèvres souvent pincées et toute la bouche, notamment la langue. Appréciez bien toutes les nouvelles sensations que peut procurer un visage détendu.

Une fois le visage relâché, laissez aller les épaules, les bras, les avant-bras, les poignets et les mains jusqu’au bout des doigts. Percevez bien ce qui se passe dans la pulpe des doigts, des ongles. Plus votre concentration sera bonne, plus vous percevrez des sensations fines.

Pendant la décontraction des membres supérieurs, c’est tout le cou qui va pouvoir se décomprimer, la gorge, la nuque. Trouvez une bonne position pour la tête, en équilibre, avec le moins de tension possible.

Relâchez le dos à partir des omoplates, toute la colonne vertébrale jusqu’à la région lombaire, les reins. En même temps que le dos, décontractez le reste de la cage thoracique, la poitrine, la ceinture. Laissez aller le ventre, décontractez le bassion, les fesse, le bas-ventre, les organes génitaux,les hanches, les cuisses, les genoux, les mollets et les jambes pour finir avec les chevilles et les pieds. Soufflez doucement…

Au début aidez-vous d’un petit magnétophone. Su fond de musique très doux (bruits de nature, d’oiseaux dan la forêt, de ruisseau…) enregistrez votre voix en lisant tout simplement le texte ci-dessus. Faites le tout doucement, en marquant des arrêts pour que le temps d’enregistrement soit d’environ une quinzaine de minutes…. C’est à vous !

                                                                                              MARTINE VIAL

SEXUALITE

L’ORGASME : UN AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN

En dehors du plaisir physique qu’il procure, l’orgasme donne bonne mine, joli teint et bonne humeur. Mieux que toutes les meilleures crèmes réunies. Il est même recommandé pour soigner coups de blues et déprimes passagères. Alors, plutôt que de rester seuls dans votre coin à ruminer votre solitude, si vous alliez au devant de l’Amour ?

De nos jours, l’homme court toujours après le temps, après le travail pour gagner beaucoup d’argent. Notre société de consommation fait perdre de vue l’existence des choses simples de la vie, celles qui nous apportent le plus de plaisir, de bien être, qui ne coûtent rien ou pas grand chose et qui nous permettent d’exister réellement, d’être à l’écoute de nous mêmes, bref, qui nous apportent le vrai bonheur : l’amour d’un partenaire.

De cet amour découlent des moments d’intensité profondes lors des relations sexuelles.

La sexualité est un des facteurs les plus importants pour l’épanouissement personnel. Elle permet un développement harmonieux de l’individu. Il est préférable que la vie sexuelle soit complètement épanouie et heureuse. Elle rejaillit sur la famille et sur la société. N’est elle pas, pour chacun de nous, une source de bonheur et de joie au travers des sentiments, de la volupté, du plaisir et de l’érotisme ? L’aboutissement de ces plaisirs a un nom : l’orgasme.

QU’EST CE QUE L’ORGASME ?

L’orgasme est le point culminant de l’acte sexuel. C’est une phase qui dure entre trois et cinq secondes et se compose d’une multitude de spasmes (contractions des muscles) incontrôlés par l’intellect, au cours desquels l’homme, comme la femme, se laissent aller à un maximum de plaisir. C’est une tension qui s’accumule et éclate soudain dans un « feu d’artifice » qui laisse le corps inerte dans une des plus agréables sensations. Une poussée d’énergie explosive se produit  alors.

La science a établi que, pendant l’orgasme, le tracé des ondes cérébrales se modifie radicalement, mettant littéralement la personne dans un « état altéré de conscience ». Des changements physiologiques et électriques profonds surviennent dans tout le système pendant l’orgasme et une poussée d’énergie est produite. L’acte sexuel est donc thérapeutique. C’est l’un des actes les plus intenses que l’être humain peut produire.

Chez l’homme, l’orgasme se divise en deux temps très distincts : le sperme monte des testicules jusqu’à l’urètre, qui s’élargit, provoquant un plaisir intense. Très vite suivent de nouvelles contractions de l’urètre encore plus violentes et plus nombreuses, créant l’éjaculation. Les sensations provoquées par cet orgasme dépassent largement la zone génitale. Elles s’accompagnent d’une accélération du pouls, et de la fréquence respiratoire. Ces sensations de plaisir sont dues aux hormones qui envahissent les zones sexuelles du cerveau sous l’effet d’une stimulation du mental et du « frottement » des deux sexes.

Chez la femme, ce sont les muscles perivaginaux qui se contractent. Le plaisir qui en résulte est la conséquence d’ondes involontaires qui irradient le vagin, l’utérus ainsi que la région anale. On a longtemps cru que la femme connaissait deux types d’orgasmes : l’un provoqué par la stimulation du clitoris et l’autre par celle du vagin, mais les Docteurs William Masters et Virginia Johnson, célèbres sexologues américains, ont conclu que, si l’orgasme pouvait varier en durée et en intensité d’une femme à l’autre, le vagin et le clitoris réagissaient à la même stimulation sexuelles selon des types constants. En conclusion, les orgasmes « clitoridiens » et « vaginaux » ne sont pas des entités physiologiques distinctes, même si les femmes les ressentent différemment. Elles ont l’impression d’éprouver des sensations en surface pour l’orgasme clitoridien et plus profondes pour l’orgasme vaginal. L’orgasme vaginal n’est pas systématique chez toutes les femmes, et la stimulation du clitoris y contribue dans la plupart des cas.

On dit que l’homme est « mono-orgasmique »(il connaît une période « d’inertie » ne permettant pas un nouveau rapport immédiat), et que le femme peut être « multi-orgasmique » (elle connaît un ou plusieurs autres orgasmes suivant le premier). Cependant, en lisant le livre « multi-orgasmique » aux Editions Trédaniel, vous pourrez mieux comprendre les différentes phases qui peuvent mener un homme à devenir « multi-orgasmique ». Il doit juste posséder une compréhension élémentaire de la sexualité masculine et certaines techniques simples, et savoir que l’orgasme et l’éjaculation sont deux choses différentes.

Ce que l’on appelle l’« orgasme conjoint » n’est ni une obligation ni une réalité dans bien des couples, et son absence n’altère en rien la qualité du plaisir. Peu importe si vous terminez ensemble ou séparément. Le » premier arrivé » continuera simplement à s’occuper de l’autre, qui souvent suit à quelques secondes ou quelques minutes.

Dailleurs, dans son livre « les secrets de l’entente sexuelle », Yves Margueritte dénonce ce qu’il appelle le « mythe de l’orgasme simultané ». Il est exact qu’il existe chez la majorité des couples, mais il faut que les autres (notamment les jeunes couples ou les couples dont l’un des deux est fatigué) sachent que cette simultanéité n’est pas « un but en soi ».

MANQUER LE BIG BANG OU L’ANORGASMIE

Certaines femmes ne savent même pas ce qu’est l’orgasme. En effet, à peu près 10% des femmes sont frigides. Elles ne ressentent ni l’excitation, donc encore moins le plaisir dans l’acte sexuel. Certaines autres n’y arrivent pas à chaque fois. L’anorgasmie féminine peut aussi être la conséquence d’évènements traumatisants antérieurs (viol, déceptions, attouchements dans l’enfance etc ;..)les pensées sont alors parasitées par ces souvenirs qui empêchent l’abandon et la recherche du plaisir. Mais l’anorgasmie n’est pas forcément synonyme d’absence de désir. On conseille alors à la femme d’apprendre à se masturber pour connaître son corps : en caressant doucement son clitoris et les parties les plus sensibles de son corps, elle apprendra à trouver le chemin du plaisir.

Chez l’homme, ce sont plus souvent des problèmes psychologiques qui peuvent expliquer l’absence d’orgasme lors de l’éjaculation. Une prise en charge psychologique peut devenir un grand secours.

Certains usent et abusent « d’aphrodisiaques . Si ces produits peuvent aider, beaucoup ne sont pas aussi efficaces que le laissent entendre les publicités….

Mais ne perdons pas de vue que, pour l’Amour, le meilleur aphrodisiaque, c’est l’Amour !!!!

CHANTAL ROLLAND

A lire : outre les deux livres recommandés dans le texte , le livre du Dr Gérard LELEU : « Le Traité du plaisir » aux Editions « J’ai Lu » est un grand classique du sujet.

BIEN ETRE

BIEN ETRE

C’est la rentrée et pour bien conserver notre énergie de cette été, il ne faut pas oublier les bienfaits de la Thalassothérapie.

La Fédération Internationale de Thalassothérapie « Mer et Santé » ne conçoit « la thalassothérapie » que sous le signe de l’énergie, de la vitalité, de l’anti stress, et de la remise en forme.

La Thalassothérapie est reconnue pour ses vertus thérapeutiques. Elle se différencie des autres centres de remise en forme par son utilisation de l’eau de mer et de ses produits extraits de la mer (algues, boue….).

Pour prétendre à l’appellation « Thalassothérapie, le centre doit prétendre à un grand nombres de critères défendus par la Fédération Internationale de Thalassothérapie « Mer et Santé » qui s’attache à les faire respecter.

Voici la liste des centres qui bénéficient de son label :

Côtes de la Manche

Centre Prévithal  Granville

Thermes Marins de Saint Malo

Côtes de l’Atlantique

Relais Thalasso la Baule

Royal Thalasso Barrière La Baule

Daniel Jouvence  Pornichet

Alliance Pornic resort hôtel thalasso et spa

Thermes Marins de Saint Jean de Monts

Relais Thalasso Ile de Ré

Le Richelieu La Flotte en Ré

Euronat – Grayan l’Hopital

Hélianthal Saint Jean de Luz

Complexe Serge Banco – Hendaye

Côtes de la Méditerranée

Institut Thalassol – Port Bacarès

Thalassothérapie les Issambres

Thermes Marins de Monte Carlo

A l’Etranger

Mélia Costa Del Sol  Espagne

Real Spa Thalasso – Portugal

Athénée Thalasso Djerba – Tunisie

Ulysse Thalasso Djerba  – Tunisie

Ces établissements bénéficient, pour la plupart, de relations privilégiées avec les partenaires attachés et engagés par la qualité de leurs produits

Partenaires

Bretagne Cosmétiques Marins

Science et Mer

Thalgo.

Chantal ROLLAND

 LES CHOIX DE TEPASEUL….

A LA RENCONTRE DE…

L’EVENEMENT DU MOIS

L’ART ET LA SOLITUDE

L’ART & LA SOLITUDE

Giuseppe Verdi 1813-2001

…Ou la force d’un destin!

Grand compositeur italien du XIXème siècle, Verdi est défini par ses contemporains comme le chantre de la liberté et de l’unification italiennes. 

En composant “Nabucchodonosor” en 1841 (vite transformé en “Nabucco” par le public italien), il a signé un de ses plus grands ouvrages qui lui ont apporté le succès triomphal qu’on lui connaît. En plus d’apprécier le caractère novateur de l’oeuvre, les italiens, alors sous la domination autrichienne, ont reconnu dans cette oeuvre l’expression de son aspiration à la liberté: car quand les choeurs interprètent le chant des hébreux déportés à Babylone  “va, pensiero…” – devenu très vite le plus célèbre choeur de l’opéra italien-, c’est tout un pays qui se reconnaît dans leur oppression.

Et pourtant, le cours du destin de Verdi aurait dû être si différent…

Il venait de traverser une période de grande dépression quand il compose cet opéra écrit par Soléra: en l’espace de deux ans, entre 1838 et 1840, une série de malheurs anéantit sa famille.

D’abord la mort de sa fille, Virginia, emportée à l’âge de 16 mois par un mal foudroyant, puis un an plus tard celle d’Icilio, son petit garcon qui décède au même âge…Toujours très peu disert sur les événements de sa vie privée, Giuseppe n’écrit que quelques lignes sur cette disparition dans son “récit autobiographique” à Giulio Ricordi: “Mon petit garcon tombe malade au début du mois d’avril; les médecins ne réussissent pas à comprendre la nature de son mal et le pauvre enfant languit et s’éteint dans les bras de sa mère au désespoir…”

Margherrita est la toute première femme que Verdi ait connue: elle est la fille de son protecteur Barezzi; il lui enseignait le piano du temps où il était hébergé chez eux; les deux adolescents sont rapidement tombés amoureux l’un de l’autre et se sont mariés. Hélas, Margherita n’aura connu que les débuts difficiles de Giuseppe, se voyant contrainte de vendre au Mont de Piété ses quelques bijoux et affaires précieuses de famille pour subvenir aux besoins du foyer. Giuseppe s’était alors juré de vite réparer cet affront en multipliant les contrats pour la gâter au centuple. Il n’a pu hélas jamais tenir sa promesse puisque Margherita décède d’une méningite le 18 juin 1840. 

C’est un homme détruit et accablé qui suit avec son beau-père le cercueil de Margherita jusqu’au cimetière de San Giovanno, situé à la périphérie de la ville:

“J’étais seul…”, écrira Verdi dans son récit autobiographique de 1879, “…désespérément seul!” 

Sur ce, l’opéra-bouffe qu’il doit livrer à la Scala de Milan et qu’il écrit dans la détresse la plus totale suite aux décès successifs qu’il a à affronter, “Un giornio di regno”, est un échec cuisant. Verdi se dit que plus rien ne le retient à Milan; il décide de renoncer à tout, et pour toujours: ses projets de composition d’opéras et de scènes lyriques sont bannis à jamais – croit-il- car sur l’insistance de Merelli, imprésario de la Scala, connaisseur chevronné du monde du spectacle bien décidé à ne pas voir filer entre ses mains ce jeune prodige de la composition, retire “Un Giornio di regno” de l’affiche, prétextant que la prima donna est souffrante et hors d’état de poursuivre les représentations. Il met à la place “Oberto, conte di San Bonifacio” programmé la saison précédente et plebiscite par le public.

Lorsque Verdi se rend à sa convocation, certain d’avoir à affronter les menaces de l’imprésario, Merelli se contente de lui rendre son contrat: “ Verdi, lui aurait-il déclaré, je ne peux pas te forcer à écrire! Mais j’ai toujours confiance en toi. Qui sait, peut-être un jour, te décideras-tu à reprendre la plume? Alors il te suffira de me le faire savoir à l’avance et je te promets que ton opéra sera représenté…” En fait, l’argent qu’il va gagner grâce aux 17 représentations d’Oberto lui permet de quitter son appartement, témoin de son malheur, pour en louer un plus proche de la Scala…

La légende veut que dans le courant de l’hiver 1840-1841, se situe le célèbre épisode qui aurait décidé du destin du maestro: 

Alors encore en proie à une déprime persistante et toujours décidé à abandoner sa carrière de compositeur, Verdi rencontre par hasard Merelli en sortant d’une galerie d’art. Il neige à gros flacons. Merelli l’invite à l’accompagner dans sa loge à la Scala; tout en marchant, il lui raconte qu’il est fort embarrassé au sujet d’un nouvel opéra qu’il doit donner. Il en avait chargé le compositeur Nicholaï, mais le livret n’a pas séduit ce dernier. Ils parlent ensuite de choses et d’autres. En arrivant à son bureau, Merelli prend le manuscrit de Solera et s’exclame en le montrant à Verdi:

  • Regarde, voici le livret de Solera! Avoir un tel sujet et le refuser! …Prends-le!…et lis-le!
  • Que veux-tu que j’en fasse? Non, non je n’ai aucune envie de lire des livrets!
  • Allons, cela ne va pas te rendre malade! Lis-le et rapporte-le-moi.

Il lui remet le manuscrit. Verdi rentre chez lui:

Tout en marchant, je me sentis envahi par une tristesse indéfinissable, une angoisse gonflait mon coeur. Rentré à la maison, c’est presque avec rage que je jetais le manuscrit sur la table. En tombant, il s’ouvrit de lui-même et, sans savoir comment, mon regard tomba sur la page que j’avais devant les yeux et voici ce que je lus: Va, pensiero, sull’ali dorate ( “Envole-toi, pensée, sur tes ailes dorées”) je lis les vers suivants et ils me firent une forte impression, d’autant plus grande qu’ils paraphrasaient la Bible, lecture dont je me suis toujours délecté…” 

Décidé à ne rien écrire, Verdi va se coucher. Mais Nabucco lui trotte dans la tête! Il se relève, lit et relit le manuscrit jusqu’à le savoir par coeur.

Le lendemain, il rapporte le livret à Merelli sans avoir changé d’avis.:

  • c’est beau, hein? Me dit-il
  • Très beau
  • Eh bien, mets-le donc en musique.
  • Pas pour un empire…je n’en veux rien savoir!

Merelli prend le livret, le lui met dans la poche de son manteau, le saisit par les épaules et d’une secousse, le jette en-dehors du bureau, et lui ferme la porte au nez à double tour!

La suite, on la connaît…

En plus de rencontrer la gloire avec cet opéra, Verdi rencontre aussi la femme de sa vie, Giuseppina Strepponi, cantatrice notoire qui interpréte pour l’occasion le rôle d’Abigaëlle. Ces deux êtres ont su réunir leurs solitudes respectives pour faire triompher l’amour et le bonheur…

Voici ce qui peut advenir quand nous traversons des périodes de détresses insoupçonnables, lors de traverses de grandes solitudes…un regain de vie, une orientation nouvelle, des rencontres sacrées, un ciel qui s’ouvre sur une nouvelle clareté…

Karine Tuzet (citations de “Verdi et son temps” de Pierre Milza

DALIDA

Qui, mieux que Dalida, artiste complète qui sut rester populaire auprès de tous les publics, peut mieux illustrer le portrait d’une femme désespérément seule, alors que son parcours est auréolé de gloire, de succès nopmbreux et de reconnaissance infinie? Dotée d’une grande beauté, d’une large culture, d’une éclatante intelligence  et d’une intense spiritualité, toutes les fées semblaient s’être penchées sur son berceau, à sa naissance.

Et pourtant…

Cet atypique personnage au coeur profond mais meurtri qui sut chaque fois choisir, avec son frère Orlando les titres qui plairaient à son public, fut toute sa vie à la quête d’un amour illusoire. Fuyant parfois la représentation de Dalida pour mieux se retrouver dans Yolanda, elle n’eut de cesse dans l’intimité de faire oublier l’artiste qu’elle était. Mais ce fut peine perdue, car la plupart des personnes qui avaient le bonheur d’entrer dans sa sphère voyaient en elle plus la star que la femme. Elle put difficilement s’y résoudre autrement qu’en s’enfermant dans un monde de solitude, s’éloignant petit à petit de son réseau amical et professionnel. 

Jacques Pessis, le commissaire général de l’exposition à l’hôtel de ville de Paris, dit qu’”à la fin de ses jours, elle passait ses week-ends enfermée dans sa grande maison, sans amis et sans amour…Elle se sentait épuisée, finie; elle a décidé qu’il était temps de partir.  Le mot qu’elle a laissé témoigne de son désespoir: “la vie m’est devenue insupportable”.”

Triste fin pour une femme qui illuminait tant son public quand elle chantait sur scène.

Pour commémorer sa disparition, l’Hôtel de ville de Paris lui consacre une exposition depuis le 11 Mai, et ce jusqu’au 30 septembre 2007. A cette occasion, la ville de paris offre un juste hommage à cette étoile lumineuse: images et documents souvent inédits, robes somptueuses portées par la star, archives de l’INA qui témoignent de son acuité sur la vie et nombreux extraits de ses films.

Un juste et vibrant hommage rendu à cette étoile lumineuse qui se pensait seule contre tous…

Karine MICARD         

Salvador Dali (1904-1989)

et

 la montre molle

Dali, artiste polyvalent surtout connu pour ses œuvres picturales, s’inscrit dans le courant surréaliste des années 20. Le surréalisme qui surgit en 1924 avec l’écrivain André Breton et son manifeste surréaliste, prétend associer deux courants déjà existants: la spontanéité d’expression des dadaîstes et la mécanique mystérieuse des rêves et de l’inconscient découverte par Freud. Les grands surréalistes furent Magrite, Ernst et donc Dali sur lequel nous allons un instant nous attarder.

Dali s’est tout au long de sa vie complu à créer des objets à fonction symbolique. L’objet surréaliste n’est pas pratique, il ne sert à rien à part attendrir les hommes, les faire réfléchir parfois.

En cette rentrée des bonnes résolutions,  s’il est une œuvre d’art absolument touchante qui met l’accent sur la vulnérabilité de notre existence au sein de la spirale du temps qui passe, c’est bien la fameuse sculpture de la montre molle (en bronze, 1980) de notre ambassadeur des chocolats Lanvin ( « je suis fffffou des chocolats »…c’est lui !), dite « la persistance de la mémoire », issue elle-même de sa toile peinte en 1931 du même nom.

Cette œuvre, à première vue, semble traduire l’angoisse et la désolation du temps qui passe, inexorablement, sur l’arbre de notre vie, un arbre sans feuilles, quasiment sans vie…cependant, si le support de la montre est en friche, sa mécanique, elle, reste en vie. Les aiguilles continuent en effet imperceptiblement à offrir l’heure, cette même heure qui régule nos vies, conditionne nos plannings, et ordonne nos priorités. La montre qui fond exprime l’élasticité du temps et de l’espace. Le temps peut s’étirer parfois à l’infini, les secondes semblent être des heures, les heures des journées entières, ou au contraire il file si vite que tout semble nous échapper !

Il existe de nombreuses situations où le passage du temps est interprété de façon très sensible: dans les embouteillages, dans les queues aux caisses des supermarchés ou encore à la poste ( !) ou à l’opposé une soirée avec l’être aimé paraît ne durer qu’une minute, ou encore tous les moments de bonheur vécus auprès d’un enfant filent à la vitesse grand V.  Mais pourquoi certains temps d’attente sont-ils plus difficiles à accepter que d’autres ? Quelle attitude adopter ? Faut-il opter pour la sérénité ou bien s’agiter en tout sens pour y pallier ? 

Le temps est tout simplement ce que nous en faisons. 

Libre à vous de le remplir jusqu’à l’excès ou de le laisser filer. Et là me revient en mémoire un poème de Charles Baudelaire, l »’Horloge » qui définit le temps:

« 3600 fois par heure la seconde chuchote « souviens-toi ! « rapide avec sa voix,

D’insecte maintenant dit : je suis Autrefois, et j’ai pompé ta vie avec ma trompe immonde ! »

« (…) Souviens-toi que le temps est un joueur avide qui gagne sans tricher, à tout coup ! C’est la loi. »

Baudelaire avait compris que le temps était notre seul ennemi. Contre lui point de salut, hormis l’ivresse ! Mais quel dommage de chercher à fuir cette notion alors qu’en l’affrontant, tout comme on chercherait à dominer notre solitude, on peut l’envisager de façon tout à fait constructive :

Enfin, sans parodier Pascal Obispo mais pour reprendre un des thèmes majeurs de la philosophie occidentale :

 Et s’il ne vous restait plus qu’une heure ?

Peut-être la dernière

Que feriez-vous ?

Je vous laisse réfléchir sur un exercice parabolique qui m’a tout particulièrement interpelée en surfant sur un site (site www // villemin.gerard.free.fr) :

Un capital à fructifier en … quelques secondes!

 LA BANQUE Imaginez que votre banque porte chaque matin à votre crédit 86 400francs à dépenser le jour même, votre solde créditeur éventuel étant annulé chaque soir. Ce que vous n’avez pas dépensé est perdu! Que feriez-vous? Vous iriez tous les jours vider votre compte pour profiter au maximum de cette aubaine. Eh bien, cette banque existe et vous êtes son client: elle a pour nom LE TEMPS Chaque matin, elle met à votre disposition 86 400 secondes.Chaque soir, elle considère comme perdues celles dont vous n’avez pas fait usage et c’est tant pis pour vous, et aucune avance n’est consentie sur ce qui vous sera versé le lendemain. 
Il vous appartient donc de tirer de chaque précieuse secondele maximum de profit et de bonheur

A faire passer en priorité dans les bonnes résolutions de la rentrée ? 

Merci Salvador, cette montre coulante finalement représente tous les souvenirs déformés que l’on pose sur la vie. Car notre vie se construit aussi à partir de la représentation qu’on veut bien s’en faire ; autant se forger de beaux et de puissants souvenirs pour être fiers une fois âgés, de se retourner sur des chemins de vie passablement gratifiants.

Si vous pleurez sur votre solitude, si chaque heure qui passe vous semble aussi longue qu’une journée, dîtes vous que par votre seule volonté vous pouvez inverser la tendance et vous mettre à profiter puissamment de chaque instant que vous offre la vie.

Karine MICARD

SORTIES / SPECTACLES

LES BONS PLANS

BRICOLAGE/DECORATION

Vous rêvez de méditer devant un beau feu de cheminée, mais votre logement n’a pas de conduit ? 

Ces nouveautés sont pour vous. 

Lisez ce qui suit, et quand vous l’aurez décidé, 

votre rêve se réalisera

L’autome arrivant à grands pas, j’ai eu envie de vous reparler de ces nouvelles cheminées qui remplacent très bien les vraies cheminées au feu de bois. Elles s’installent dans tous les appartements qui n’ont pas de conduits ou qui n’ont plus l’autorisation pour une vraie cheminée. 

Tout comme les vraies, elles ont de vraies flammes, chauffent réellement et créent le même bien être. 

Aujourd’hui, les cheminées connaissent une nouvelle phase d’évolution. De nouveaux modèles se multiplient. Les designers combinent ainsi des matériaux innovants et les techniques évoluent. 

Se lover auprès d’une cheminée d’où jaillissent des flammes qui dansent devient le rêve de beaucoup…Mais rares sont les appartements des grandes villes qui peuvent en être équipés. Soit les conduits sont bouchés et vous n’avez plus qu’une cheminée froide et sans âme, soit aucun conduit n’a été prévu dans la construction et là, vous risquez la frustration…

C’est pour vous que le feu a été « repensé ». De grandes marques ont créé des Bio-cheminées indépendantes, avec de vraies flammes, sans conduit, sans raccord, sans  câbles, sans bois, sans odeur, sans cendres, sans poussière, sans corvée de nettoyage. Un véritable chauffage à l’éthanol, un alcool biologique issu de résidus de betteraves sucrières ou de céréales qui, en se consumant, dégagent principalement de la vapeur d’eau et de faibles quantités de CO2. Une source d’énergie appartenant à la famille des énergies renouvelables.

Elles se posent ou se fixent et peuvent donc se déplacer. Elles sont simples à allumer (en une seconde) et propres à utiliser. Leur foyer est ouvert et vous êtes en contact direct avec les flammes en toute sécurité et avec 100% de restitution de chaleur. Une chaleur enveloppante qui évoque joliment le charme d’un temps passé.

C’est un concept novateur qui vous apporte tout le confort d’une vraie cheminée sans les inconvénients. 

Il existe différents modèles, du classique au moderne, selon les dimensions de vos pièces, selon vos goûts et selon l’ambiance que vous voulez apporter à votre intérieur.

Il existe même, pour ceux qui ont déjà une cheminée mais dont le conduit est défectueux et qui ne veulent pas entreprendre de frais de rénovation, un kit qui s’adapte à votre cheminée et la rend immédiatement opérationnelle.  De plus, elles sont certifiées comme ne nécessitant aucune autorisation d’installation. Seuls sont à respecter les conseils de sécurité et l’utilisation d’un éthanol comme le combustible de référence.

Et si vous déménagez, vous emporterez votre foyer ou votre cheminée partout avec vous…

Pour tout renseignement, vous pouvez visiter les sites www.bio-cheminées.com

                                                                                        www.edendeco.com

                                                                                        www.alfra.fr

ou téléphoner au show room de la marque ALFRA au 01 48 42 57 30

                                   ou  de la marque STARLINE au 01 49 27 00 00

Et si, devant un bon feu de cheminée, ce que vous aimez le plus est l’odeur du feu de bois, il existe, pour accompagner ces cheminées sans conduit, de l’encens au parfum de feu de bois, très fidèle en senteur…Vous fermez les yeux et vous êtes devant un vrai feu de cheminée traditionnel. Vous poussez un peu plus loin le rêve ? Vous êtes à la campagne, très confortablement lovés sur votre canapé devant une grande cheminée où crépite le bois… « crépite le bois » ? Il ne manque plus que cela…Mais n’en demandons pas trop…C’est déjà un tel régal que de pouvoir vivre de tels instants de bonheur !…Savourons…

Karine MICARD

Le lin

Qui n’a jamais craqué pour le lin, l’un des textiles les plus raffinés du tissage européen? Que ce soit dans le prêt à porter ou la décoration, le lin est une matière naturelle très noble, dont les techniques de tissage remontent à des millénaires…

Sa culture remonte à la plus haute antiquité: nous la trouvons déjà dans l’Égypte ancienne au temps des Pharaons: les Égyptiens utilisaient en effet pour leurs momifications des tissus de lin tellement fins que même nos technologies ne peuvent en reproduire de semblables.

Si cette plante est plus particulièrement connue pour son utilisation dans l’industrie du textile, elle s’illustre également pour son huile.

D’après Wikipédia,  le lin cultivé (Linum usitatissimum) est une plante annuelle de la famille des Linacées cultivée principalement pour ses fibres, mais aussi pour ses graines oléagineuses. Les fibres du lin permettent de faire des cordes, du tissu, ou plus récemment des charges isolantes pour des matériaux de construction. Les graines sont utilisées pour produire de l’huile et des aliments pour animaux. 

Le lin est une des rares fibres textiles végétales européennes. Elle a la particularité d’être une fibre longue (plusieurs dizaines de centimètres), par rapport aux fibres courtes (le coton) ou moyennes (la laine)

La France est le principal pays d’Europe à cultiver le lin textile, et seulement en Flandre, en Picardie et en Normandie. la fibre de lin française est considérée comme la meilleure du monde.

Sa culture demande peu d’engrais et peu de produits phytosanitaires. A ce titre la culture du lin contribue pleinement à la préservation de l’environnement.

Les fibres courtes, les « étoupes » étaient valorisées en papier ou en ficelle. De nouveaux débouchés sont apparus tirant parti des qualités du lin. Ainsi on trouve des étoupes de lin dans le rembourrage de siège (le lin absorbe la transpiration) ou comme charge dans les moulages plastiques pour améliorer la solidité en remplacement de la fibre de verre (dans les pare-chocs par exemple).

Si cette plante est plus particulièrement connue pour son utilisation dans l’industrie du textile, elle s’illustre également pour son huile, laquelle est utilisée pour la fabrication des peintures. La graine de lin sert à l’alimentation animale mais donc aussi humaine. Elle est riche en oméga 3 et en acide linoléique (ALC). En Normandie, cinq artisans meuniers ont lance, sous la marque Cybèle, une baguette à bas de farine de lin.

Le lin est également utilisé pour fabriquer le linoléum, revêtement de sol très répandu, isolant et facile à entretenir.

Voici quelques liens internet qui vous offriront l’occasion de vous faire plaisir:

www.Decoclico.fr

www.lesidéesdeZoé.fr (pour les chambers d’enfants)

www.cote-lien.com vous présente un store ravissant en lin

et enfin la Maison du lin(15 rue du Louvre à paris),www.maisondulin.com vous présente une gamme variée de produits en lin pour votre intérieur ou votre garde robes.

KARINE MICARD

La rentrée et ses bonnes résolutions…

d’organisation !

A l’usage des dames et des messieurs

qui vivent seuls 

…ou/et qui se laissent déborder par les tâches ménagères !

Quel plaisir de rentrer le soir, après une pleine journée de travail, dans un chez soi entretenu, propre et ordonné ! 

Pour parer à la dure réalité sociale et professionnelle, il est important de faire de son intérieur un agréable et rassurant refuge. 

Pour cela, mettons en pratique deux maîtres mots : ordre et soin ! Pour avoir les idées claires, il faut évoluer dans un cadre structuré et rassurant. Si tant il est vrai que nous faisons souvent notre maison à notre image, on peut tout aussi bien faire notre image à celle de notre maison ! 

Vous disposez d’un peu de temps les week-ends à venir ? Profitez-en pour mettre en pratique ce qui suit :

Votre bureau

Que l’on ait une pièce indépendante ou un simple coin de pièce qui fasse office de bureau, il faut parfaitement en délimiter le territoire. Vous avez besoin d’une bonne assise, d’un plan de travail suffisamment vaste pour y écrire vos courriers, y trier vos documents et placer votre ordinateur avec une lampe et un porte-crayons. Tout le reste est savamment organisé dans des tiroirs, placards, ou caissons à compartiments joliment dissimulés. Il vous faut à portée de main un bloc-notes (pour les courriers rédigés à la hâte) ainsi que des enveloppes. Les timbres sont régulièrement achetés au distributeur automatique de la poste. Le reste des fournitures est rangé par catégorie (règles, agrafeuses, chemises, sous-chemises etc…) Cela vous évitera d’avoir à les chercher quand vous en aurez besoin et que vous serez bien évidemment pressés ! Organisez ensuite au sein d’un placard ou pas une étagère de grands classeurs qui répertorient tous vos courriers importants de l’année. Faites un thème par classeur : Emploi / Santé / Finances/ Enfants/ Factures maison/ Garanties d’appareils etc…dans lesquels vous organisez des sous-thèmes pour que tout reste parfaitement clair dans votre organisation.

Chaque fois que vous recevez un courrier, classez-le ! Ne le laissez pas s’accumuler plus de deux jours sur un coin de bureau ou de table basse. Le secret de la bonne organisation administrative réside dans le fait que rien n’est jamais remis au lendemain. Réservez-vous tous les soirs 10 minutes pour étudier votre courrier, le traiter puis le classer.

Pensez à régulièrement nettoyer votre plan de travail avec un produit ménager ( lingettes ou autres ). C’est tellement agréable de travailler dans un environnement propre et rangé ! A ce sujet, faites-en autant dans votre bureau professionnel si vous en avez un. (Essayez de reproduire au travail les soins que vous apportez à votre domicile…un bouquet de fleurs de temps en temps, une photo, de l’ordre et de la propreté toujours…)

Enfin, si ce n’est pas encore fait, prenez le temps d’organiser un agenda avec un répertoire récent . Notez-y tout votre réseau familial, amical, et médical. Vérifiez où vous en êtes au niveau des assurances habitation, familial, automobile etc…constituez-vous un nouveau réseau médical si vous n’êtes pas satisfait de l’habituel, pensez également à vous créer un réseau de baby-sitters si vous avec des enfants en bas-âges, et notez tout par écrit. Le répertoire de votre portable peut un jour lâchement vous laisser tomber. Je le sais, ça m’est déjà arrivé !

Dans votre agenda, notez les dates d’anniversaires de vos proches (ça leur fera très plaisir d’avoir un texto de votre part ces jours-là), leurs goûts, leurs habitudes, leurs loisirs pour trouver des cadeaux tous faits si besoin est. . 

Votre chambre

La pièce la plus intime de votre intérieur doit être particulièrement chouchoutée. Pensez à souvent l’aérer. Le matin, évitez de trop rapidement faire votre lit. Et oui ! Etonnamment trop d’empressement à bien faire peut nuire ! Les acariens se développent vitesse grand v dans un environnement à la fois chaud et humide. Rabattez vos draps ou votre couette le temps que vous prenez la douche et votre petit-déjeuner ….changez votre parure de lit au moins tous les 15 jours, au mieux toutes les semaines.

Comme il est très rare qu’une chambre soit spacieuse, peu d’éléments y trouvent leur place en dehors d’un grand lit, d’une armoire et d’une commode. Il est un écueil dans lequel tombent bon nombre d’entre nous : réserver un espace bureau dans un coin de la chambre. Une chambre est réservée au repos et à la détente. Evitez d’y faire entrer la notion de labeur.

Dans votre armoire, vos habits sont bien rangés, propres et repassés, par catégorie: pantalons / pulls/ top/ jupes/ robes…) Les plus scrupuleux pousseront le vice jusqu’à ranger ensuite les catégories par couleur ! Eliminez régulièrement les éléments que vous ne portez plus. Faites des échanges avec vos amis, donnez à la croix rouge, ou encore pensez aux dépôts-ventes et aux brocantes.

Deux fois par an, établissez un roulement : l’hiver rangez vos affaires d’été dans de grands sacs en plastique fermés (il y en a de très bien chez Ikéa !) et inversement. Dès qu’un habit auquel vous tenez est abîmé, décousu ou tâché, réparez rapidement les dégâts (profitez d’une lessive lancée pour faire un peu de couture ou de lavage à la main). Le tri biannuel vous permet de régulièrement vérifier ce que vous souhaitez conserver ou jeter de votre garde-robes. Pensez à garder rangés en permanence quelques basiques incontournables valables à longueur d’année  (jeans, tops en dentelle, …)

Faites-en autant avec vos chaussures que vous prendrez soin de ranger dans un placard, soit  en rang d’oignon si la place s’y prête, soit dans leur boîte d’origine que vous personnalisez en y accolant leur photo numérique (plus faciles à choisir le matin…)

Votre cuisine

Cet endroit de la demeure sera particulièrement soigné. Si vous n’avez pas de lave-vaisselle, veillez à chaque fois bien laver la vaisselle après les repas, de façon à ce qu’elle ne s’accumule jamais. Si vous la laissez s’égoutter, faites en sorte de tout ranger chaque soir de la semaine. Entretenez toujours parfaitement votre plan de travail, évitez de laisser s’accumuler dessus les instruments de toutes sortes (friteuse, cafetière, cuiseur, mixeur etc…) Rangez tout dans des placards, mais n’accumulez rien : tout doit être facilement accessible. Nettoyez chaque instrument après l’avoir utilisé.

Enfin, si vous travaillez la semaine et rentrez tard le soir, que vous viviez seul ou en famille, prenez l’habitude de vous préparer des petits plats le week-end : réservez une matinée à cuisiner après avoir fait votre marché, préparez en amont des ratatouilles, purées, et autres plats en sauce que vous congelez ensuite par portions. Les mêmes portions qui constitueront vos repas les soirs de la semaine suivante. Vous gagnez ainsi beaucoup de temps.

Quand vous lancez des invitations, ayez à votre disposition une liste de menus types que vous prendrez  soin de constituer en allant surfer sur internet ou en demandant des plans de recettes à vos copains. Ayez une dizaine de « routines » avec lesquelles vous tournerez toute l’année, cela vous évitera de perdre du temps à en constituer lorsque vous improviserez des invitations.

Enfin, quand vous recevez des amis ou des relations à dîner, notez sur un calepin les menus que vous leur servez, de façon à ne pas leur faire deux fois la même chose s’ils reviennent un mois plus tard. 

Votre salle de bain

Cette pièce a un rôle majeur dans votre vie : avec la cuisine, elle est sans doute la plus importante. Décorez la avec soin de façon à ce que vous vous y sentiez bien lorsque vous démarrez votre journée. Une douche est toujours beaucoup plus agréable à prendre dans un environnement propre et charmant plutôt que approximativement nettoyé et décoré. Ayez à disposition le produit détergent adéquat avec son éponge, rangés dans un placard pratiquable. Rincez votre douche ou votre baignoire dès que vous en sortez, et nettoyez-là ainsi que le lavabo deux fois par semaine au moins. Cela vous évitera d’avoir à récurer tous les trois mois le tartre qui peut s’y déposer. Disposez vos serviettes bien pliées sur des étagères ou dans un petit meuble réservé à cet effet. 

Soyez très scrupuleux avec vos toilettes : utilisez régulièrement de l’eau de javel pour bien désinfecter les lunettes et laissez reposer trois grosses cuillérées de ce même produit toute une nuit pour qu’il n’y ait pas une seule tâche au fond .Désinfectez de même le sol au moins une fois par semaine. Faites cela le week-end, et la semaine contentez-vous de passer un petit coup de lingette.

Si vous disposez d’un lave-linge dans la salle de bain, lancez les machines très régulièrement, en distinguant chaque fois les couleurs du blanc. Avant de laver des chemises blanches, mettez un détachant à la fois sur le col et les manches pour éradiquer toute trace de saleté. Videz bien les poches des vêtements, mettez votre lingerie dans un petit sac en tissus à part, en pensant bien, mesdames, à agrafer vos soutien-gorges pour que leurs agrafes n’abîment pas le linge délicat.

 N’enchaînez jamais deux machines coup sur coup, laissez-là souffler une demi-heure entre deux. Si vous avez la chance de posséder une terrasse ou un jardin, n’y étendez que le linge blanc ; le linge coloré verrait vite ses couleurs perdre de leur éclat. Vous laverez à la main le linge délicat (référez-vous à l’étiquette).

Enfin repassez régulièrement, devant une bonne émission de télévision ou en écoutant la radio (le temps passe plus rapidement !) car vous aurez compris que l’une des règles d’or pour ne pas se laisser submerger est d’effectuer chaque jour quelques rudiments ménagers sans jamais laisser s’accumuler quoi que ce soit. Il vaut mieux faire un petit effort de 5 minutes au quotidien plutôt que de passer une après-midi entière à rattraper le laisser-aller d’une semaine.

Enfin, si vous avez des enfants, organisez leurs chambres de façon à la fois ludique et pratique, avec un maximum de placards et de tiroirs pour ranger les jouets et laisser apparaître l’essentiel. Passez très souvent l’aspirateur, dépoussiérez les meubles une fois par semaine, changez leurs draps une fois par semaine aussi. Inventez avec eux des jeux créatifs et faites leur réaliser des petites œuvres d’art qui serviront de décor à leur jolie chambre. 

Veillez à effectuer le même roulement d’habits que pour vous : l’hiver, rangez les habits d’été et l’été ceux d’hiver. Retirez chaque vêtement trop petit ou trop abîmé, distribuez autour de vous soit en donnant, soit en vendant.Si des cadets suivent, gardez tous les habits trop petits soigneusement lavés et repassés dans un grand sac en plastique au sein d’un carton, et notez lisiblement les tailles correspondantes dessus.

Notez bien aussi leurs prochains rappels de vaccins dans votre agenda, inscrivez-les à des activités sportives ou artistiques dès septembre pour ne pas les faire « débarquer » en cours d’année, et pour éviter la majoration des prix.

Apprenez leur une hygiène parfaite : on se lave les dents tous les soirs, on se douche aussi tous les jours, on se lave la tête au moins une fois par semaine, et on fait la grande toilette le dimanche soir (oreilles, ongles des mains et des pieds, etc…). inspectez régulièrement leur chevelure quand vous les peignez pour vérifier qu’ils n’ont pas de poux . (saletés de bestioles, vraiment !)

Quand vous organisez leur anniversaire, envoyez au moins dix jours avant les cartons d’invitation, et prévenez vos voisins. Si vous avez un petit budget, vous pouvez tout fabriquer vous-même avec eux; profitez des soldes de janvier et juillet pour acheter les cadeaux d’anniversaire, de fête ou de Noël. C’est valable aussi pour les adultes que vous voulez gâter. A condition de pouvoir stocker !

Avec un peu d’organisation, on se simplifie la vie, on l’embellit, et on se fatigue bien moins !!

A bon entendeur….

Karine MICARD

BEAUTE / FORME

GASTRONOMIE

QUAND LE LIN ENTRE DANS LA COMPOSITION DU PAIN

Les meuniers normands ont décidé de varier la gamme de leurs produits et d’innover en introduisant du lin dans leur farine. Ainsi, ils effectuent un retour aux valeurs traditionnelles.

Pour attirer le client, les boulangeries jouent de plus en plus la diversité. Les clients aiment les nouveautés, les nouveaux goûts.

Ainsi, les meuniers normands se sont regroupés  depuis 1992 pour se donner plus de moyens pour communiquer.

Ce groupement a décidé de commercialiser la marque Cybèle destinée à remplacer l’ancienne baguette des moulins.

Pourquoi Cybèle ?

En référence à la Mythologie grecque puisque la déesse Cybèle est la fille du Ciel et de la Terre, et la mère de Cérès, déesse des moissons.

La nouvelle farine se décline en trois familles distinctes :

  • la baguette, la tradition et les spécialités comme le pain au lin.
  • En imaginant une farine au lin de Normandie, les meuniers ont voulu offrir aux boulangers la possibilité de fabriquer un pain au goût inédit.

Qui sont les meuniers normands ?

C’est un groupement de proximité qui met en commun les compétences de chacun pour mieux servir les boulangers de Normandie.

La connaissance des différentes variétés de blé, de sa provenance, est indispensable pour élaborer la meilleure farine qui soit.

Les différents moulins situés à Brécey, Etouvy, Argentan, Bivilliers, et Brachy travaillent avec près de quatre cents artisans boulangers.

ANNA FORT

TOURISME

SPIRITUALITE

LES  NOUVEAUTES DU MOIS

LES PRODUITS

NOUVEAUTES ENFANTS  2007

Multimedia :

Pour NINTENDO DS :

My FROGGER TOYB TRIALS : KONAMI : Pour les enfants qui aiment créer leur propre animal et leur donner vie. Mais, attention, cette grenouille qui a plus d’un tour dans son sac, leur réserve bien des surprises….

Toujours chez KONAMI, pour les plus grands, LOST IN BLUE 2 : Une aventure de survie sur une île, avec recherche de nourrituren combats avec des animaux, fabrications d’outils et exploration de l’île…pour arriver à s’échapper !

THQ met le sort de l’Ile du Volcan entre les mains des enfants et des plus grands, au travers d’une histoire très animée avec BOB l’éponge….

ACTIVISION et NINTENDO permettent aux petits d’incarner leurs personnages préférés de l’univers de SHREK grâce à l’écran tactile, le micro et leur donne la possibilité de jouer seuls ou avec des amis grâce au mode multijoueurs sans fil !

Pour les plus grands et même les adultes, l’HOMME ARAIGNEE a tissé sa toile dans l’univers de la NINTENDO DS et leur demande beaucoup de dextérité pour terminer le jeu ! Un vrai plaisir à partager en famille. LYCOS ACTIVISION

Vous aimez les jeux de fléchettes ? Pas de problème : SEGA France a édité un jeu passionnant pour vous permettre de devenir un champion…

XBOX 360 de MICROSOFT PLUS JEUX

La Xbox 360 n’est pas qu’une console de jeu vidéo, c’est un vrai centre de loisirs multimédia..Avec ce petit bijou, vous avez le choix : le lecteur HD-DVD (il offre de nouvelles expériences interactives avec le HDI et permet de lire à la fois les DVD standards et les HD-DVD. Côté branchement, il suffit de le connecter au port USB de la XBOX360) pour les fans de cinéma ou les jeux et le live vision pour les passionnés. Seul, en famille ou avec vos amis, vivez de vrais moments de bonheur.

Prix : 399 Euros

Le lecteur HD-DVD est fourni en option avec une commande universelle Xbox 360 pour piloter la télé, le DVD, et le média center et intègre aussi le HD-DVD King Kong.

Prix public moyen estimé : 199 euros TTC

N°1 sur les jeux ! Près de 160 jeux Haute Définition  dont plus de 100 jeux disponibles sur DVD et 60 sur Live Arcade mais aussi 300 jeux rétro-compatibles sur Xbox1 ! Un catalogue riche et varié, de l’arcade au jeu en pr ofondeur, pour le plus grand bonheur de tous. Bravo à tous les éditeurs (SEGA, UBISOFT, entre autres) , aux studios de développement, aux créateurs et à tous ceux et celles qui ont prêté leur talent  à la création de tous ces jeux, pour toute la famille. Ils ont fait le pari gagnant de la Xbox360. 

SONIC revient sur NINTENDO DS. Sur ce nouvel opus de Sonic Rush avec les traditionnelles séquences d’action en 2D sur écran double ! Cette fois, il part en haute mer et se bat avec les pirates sans pitié ! 

JOUETS

FISCHER PRICE et son monde de Little People pour petites filles et petits garçons :

Nous avons retenu : l’école (c’est la rentrée scolaire et les enfants jouent avec les personnages en mimant leurs propres expériences)

Les petits garçons apprécieront tout particulièrement « le chantier imagination ». Avec sa pelleteuse et ses gros boulets pour imiter les gros travaux publics…

OUILLE LES GENOUILLES : Pour Noël, MATTEL a conçu ce jeu très amusant pour toute la famille qui consiste à faire sauter des grenouilles avec habileté…Attention, pas si simple !!!

DVD enfants

LA BALADE DES ELEPHANTS universal

Ce film commence par l’enlèvement et le massacre des éléphants par les « maléfiques ». Il ne reste plus que deux éléphanteaux, deux frères. Et là commence toute la belle histoire….Même les adultes se laissent prendre au jeu….

ROBIN DES BOIS de WALT DISNEY :

Un grand classique de Walt Disney qui a su donné à cette légende éternelle, une nouvelle dimension : celle de l’humour et de la tendresse…

FRANKLIN POMPIER : Universal Vidéo : Cette fois ci, Franflin vous emmène dans le monde du sauvetage et du courage..

GRABOUILLON, PEGG BPIG, BALI et LES COTTONS : Universal Vidéo permet aux enfants de retrouver leurs héros favoris dans ces DVD conçus pour eux.

 NOUVEAUTES DVD ADULTES

DVD

HALF LIGHT avec Demi MOORE : chez UNIVERSAL : une ambiance mystérieuse. Des paysages envoutants, un final renversant. Voilà ce qu’on peut lire au dos de la jaquette….Tout un programme pour les amateurs de thriller hitchcockien et de surnaturel…

Dans ce DVD, la solitude a même sa place…..

TOI ET MOI ET…DUPREE : Universal Vidéo. Rencontrez le pique assiette infernal Randy Duprée (Owen Wilson), un célibataire endurci et flemmard qui s’incruste chez ses amis jeunes mariés…Cette cohabitation va se transformer en un calvaire absolument hilarant !

KOBA FILMS VIDEO : Une collection complète des « mémoires de la télévision en vidéo »…De vrais chefs d’œuvres de télévision en DVD…Nos meilleurs souvenirs de nos vieux écrans de télé avec des feuilletons comme « la Dictée », « la Demoiselle d’Avignon », « les Dames de la côte », « l’âge heureux » « splendeurs et misères des courtisanes » « rocambole » etc…ou des films de télévision tels que « Ruy Blas », « Eugénie Grandet » « le triporteur ». Tout un catalogue pour tous les goûts. 

Et pour bientôt, les sorties « des arnaqueurs »et « Life on mars » saison 1, une sortie qui fera parler d’elle….

Vous pourrez prochainement visiter leur site internet www.kobafilms.fr pour trouver sûrement le film de votre jeunesse que vous recherchez depuis longtemps.

DEJA VU : TOUCHSTONE HOME INTERTAINMENT :

Le mystère du « Déjà vu ».

Qui n’a jamais éprouvé ce sentiment étrange et destabilisant d’avoir déjà rencontré une personne ou qui a déjà vécu une situation avant ?

Plusieurs interprétations scientifiques ont apporté des réponses plus ou moins plausibles, selon les croyances de chacun. (le cerveau qui se bloque sur un unique détail, une stimulation inattendue du lobe temporal du cerveau, des désirs psychologiques qui remontent à la surface, preuves de la mémoire des vies antérieures etc…)

Les scientifiques à la pointe des nouvelles découvertes en matière de physique quantique suggèrent que le « déjà vu » pourraient être le résultat d’univers parallèles interférant accidentellement lorsque la trame de l’espace-temps est interrompue…

PARIS STORY

Plongez au cœur de Paris. Le plus grand spectacle multimédia jamais réalisé sur Paris. En 50 mn, c’est toute l’histoire de Paris qui défile, depuis Lutèce jusqu’au Paris contemporain. Victor Hugo nous accompagne dans cette visite. 

50 mn d’émotion et de culture plaisir pour les amoureux de Paris et pour ceux qui ne le sont pas encore mais qui vont le devenir en visionnant ce CD.

www.paris-story.com

www.paris-laboutique.com

CD et DVD MUSIQUES

La véritable JANIS : Universal : une plongée dans la vie et dans l’univers de Janis Joplin. Comment devint elle la grande prêtresse du rock dont la voix puissante est aujourd’hui inégalée ? 

Documentaire d’une grande richesse avec des images incontournables. Ses plus grandes chansons comme « Piece of my Heart », « Telle Mama », « Ball and Chain », « Mme and Bobby Mc Gee » et bien d’autres encore !

OZZFEST

Le plus ancien festival de rock de l’histoire arrive enfin chez vous, sur DVD, pour célébrer le 10e anniversaire sur la route ! Plongons dans cette 10e année du Ozzfest Tounée, avec 100000 fans lors des concerts ou comment une simple idée peut devenir un des plus grands festivals de rock….

GAINSBOURG : Du poinçonneur au….légionnaire Universal

De Gainsbourg, le chanteur timide de ses débuts, surtout devant les caméras, au Gainsbarre, maître ès provocs médiatiques des années 8O, l’essentiel de Serge est en DVD Vidéo. Ses meilleures prestations, ses clips les plus réussis mais aussi deux extraits de ses concerts légendaires au Casino de Paris (1985) et au Zénith (1988).

(d’après Gilles Verlant).

GYMCLASSHEROES : DECAYDANCE FUELEDbyRAMEN

Inclus le Hit N°1 : CUPID’S CHOKEHOLD / BREAKFAST IN AMERICA

Ecrit par ROGER HODGSON et RICK DAVIES (SUPERTRAMP)

MICHAEL BUBLE : WEA

Le disque de l’été présenté tous les matins sur A2

Produit par David FOSTER et HUMBERTO GATICA

OCEAN’S THIRTEEN : WEA

Bande originale du film du même nom, écrite par David HOLMES. 

20 morceaux dont « THIS TOWN » de Franck Sinatra.

LIVRES

Pour tous les solos, Marie BINET a écrit, pour J’AI LU : CUISINE SOLO, un condensé de cuisines solos. Très intéressant pour les proportions quand on est seul(e).

Cinq auteurs se sont penchés sur les petits budgets et ont réuni leurs recettes dans un livre intitulé : « Petit budget cherche cuisine gourmande » aux Editions J’ai lu. A garder près de soi pour les fins de mois difficiles.

LE JAZZ : Chez LIBRIO : Un petit recueil intéressant pour les amateurs de jazz….

Françoise LABORDE nous apporte son témoignage de maman déculpabilisée dans « Pas de panique, maman est là ». Pour toutes celles qui se sentent un peu dépassées et qui culpabilisent.

SONIOA CHOQUETTE : «  A l’ecoute de votre sixième sens » . Très intéressant pour lâcher prise avec la raison qui ne nous mène pas toujours sur le bon chemin…

J.C.COHEN et J.L. SAN MARCO ont étudié pour nous les corellations entre la santé et la météo et nous expliquent tout cela dans « Météo et santé ». Intéressant.

JEAN DIWO : La chevauchée du Flamand : Au début du règne de Henri IV, un jeune peintre entreprend un voyage initiatique. Tout l’histoire des débuts de Pierre –Paul RUBENS…aux Editions J’AI LU.

ODILE CHABRILLAC : C’est décidé, je pense à moi aux Editions PLON :

Voilà un livre très utile pour la majorité d’entre nous… Odile CHABRILLAC nous explique très bien comment faire pour arriver à trouver le temps de penser à soi… Et en suivant ses recommandations, c’est certain, vous allez enfin commencer à vivre, sans culpabilité, de merveilleux moments où vous serez en parfaite adéquation avec vous même. Et grâce à ses judicieux conseils, vous allez, aussi, faire le bonheur de votre entourage…A avoir à tout prix près de soi et surtout à lire pendant les vacances pour une rentrée réussie.

MULTIMEDIA

SKPAD

SKPAD est toujours là pour nous faciliter la vie avec leurs chargeurs USB, leurs câbles rétractables, leurs écouteurs MP3 rétractables, leur FM on IPOD (transmetteur-receveur 2 en 1), bref, tout ce qui peut nous faciliter la vie pour partir tranquilles en vacances avec un maximum de produits dans un minimum de place…

Détails et photos sur :

www.newaretech.com

www.zipling.fr

www.skapad.com

PRATIQUE

SHOELEX :

Une jeune société p            arisienne, SHOELEX, a développé un produit éponyme : un bijou pour baskets, le pin’s du XXIe siècle.

C’est une pièce en étain émaillé qui utilise un système de fixation astucieux pour s’accrocher sur les lacets.

Une nouvelle mode discrète qui permet d’ajouter une touche de personnalisation.

Pour un aperçu, tapez :

www.shoelex.com

LA BEAUTE

NOUVEAUTES BEAUTE 2007

REVLON : Tendances maquillage automne hiver :  La collection « Mystic Forest » met enscène une ambiance vibrante déclinée en deux harmonies : Le grenat sublimé par un vert et or triomphant sont les deux couleurs de base de cette collection.

Les crayons Lèvres et yeux COLORSTAY  de REVLON donne un maquillage parfait pendant 16 heures grâce à la formule exclusive COLORSTAY.

LES SOINS HYDRATANTS GALENIC : Les soins teintés Fraîcheur aux baies sauvages captent l’eau de la vie. Pour assurer la réhydratation de la peau, après un bronzage estival, l’extrait de baies sauvages agit en renforçant la barrière cutanée et en favorisant la respiration cellulaire. Il relance et optimise le mécanisme naturel d’hydratation de la peau.

LE LAIT CORPOREL HYDRATATION 24H de KLORANE : A la fin de l’été, la peau a plus que jamais besoin d’être nourrie et hydratée. Ce lait 24 h apaise et protège la peau durablement.

SPRAY AUTOBRONZANT HALE NATUREL POLYSIANES :  Pour le corps, hydratant. 

Ce spray, très pratique, fonctionne dans toutes les positions et procure un hâle naturel et harmonieux sur l’ensemble du corps. Idéal pour prolonger le bronzage.

LES CREATEURS DE BEAUTE ONT 20 ANS !  

Parmi leur gamme très fournie, nous avons retenu LE POUDRIER b.Perfect d’AGNESb  Une poudre au confort aérien qui donne un teint frais, transparent et parfaitement naturel. Une véritable seconde peau.

QUADRACTIVE GOLD de Christine Poelman qui est le nouveau soin précieux des femmes autour de 50 ans. Cette crème donne densité, lutte contre les rides, est confortable et donne un éclat parfait au visage.

Et pour les Peaux fatiguées, COSMENCE a créé CELL BOOSTER un masque gommage qui, d’un geste, ôte toute fatigue et donne un coup d’éclat au visage. A essayer pour en être convaincue.

LA FEMME GUERLAIN revendique, pour l’automne 2007, un style qui s’inscrit dans l’éternel. Sa bouche sera habillée d’un vrai rouge, les paupières d’un bronze profond, le regard aiguisé d’un trait de liner, et les pommettes illuminées d’un rose très doux…L’élégance, en quelque sorte….

NINA RICCI : Le flacon de l’AIR DU TEMPS de NINA RICCI, se réinvente, cette année, en collection Prestige, Edition Limitée.

Le collector en cristal LALLIQUE est plus original et plus précieux encore.

Il interprète, cette fois, le thème du jour et de la nuit. Pour illustrer les deux éclairages majeurs de la fuite du temps, il s’exprime ainsi, pour la première fois en duo, l’un en cristal clair opalescent, l’autre, en noir fascinant. Pour les collectionneurs qui apprécient le flacon aux deux colombes tendrement enlacées…

HOROSCOPE / CONSEILS

BLOG DE L’AMOUR

Histoire du « Diamant de l’Amour Eternel »

Puisque ce magazine de la rentrée est basé sur le temps, j’ai eu envie de reparler de ces personnes qui ont ramené dans notre pays un magnifique diamant doublé de sa légende. En effet, quand on parle de « temps », on se sent obligé de parler du Diamant qui, lui, est éternel….Aussi, laissez vous bercer par une aussi belle légende et partons quelques instants dans le pays du rêve…

Alain et Patricia WASERMAN n’étaient pas destinés à côtoyer le monde du diamant et pourtant, le destin les a conduits à, tout d’abord, travailler dans celui-ci, et surtout à ramener en France un diamant qui se vendait dans le monde entier mais dont nous étions, jusqu’à leur arrivée, privés. 

Frère et sœur, unis et très complémentaires, ils sont tous les deux empreints d’honnêteté, de véracité et de simplicité. Ils sont donc arrivés avec cette démarche de transparence qui les habite. Ils ont voulu que, même le consommateur le plus simple ait droit à la quasi totalité des détails qu’on puisse apporter sur un diamant. Pourquoi ne pas le faire puisqu’il existe toutes les technologies appropriées. Pourquoi donc réserver ce privilège à une minorité ?

Ils ont donc ramené ce précieux diamant, peu ordinaire et ont voulu que le prix de leurs bijoux soit à la portée de celui ou celle qui a envie de prouver son Amour éternel à un proche. Qu’il puisse le faire avec des conditions qui restent encore très raisonnables.

Ils ne veulent pas qu’un diamant soit un unique produit de consommation. Ils veulent qu’avant tout, il soit Le Cadeau de l’Amour.

C’est pourquoi ils nous offrent, avec ce magnifique diamant, du beau, du rêve. 

Ils nous ont ramené, en même temps que ce joyau, la légende qui va avec :

« En l’an 1556, un Maharadjah tomba amoureux d’une princesse à la beauté éblouissante. Quand ce Maharadjah lui déclara son amour, il lui promit de la couvrir de bijoux si elle acceptait de devenir sa femme. Mais celle-ci lui demanda de prouver son amour, en lui trouvant le plus beau diamant de la terre.

Le Maharadjah parcourut la planète entière à la recherche de ce joyau mais nul diamant ne pouvait renfermer la puissance de leur amour. Il dépensa toute sa fortune et devint ermite.

Après des mois de méditation, il croisa de nouveau sur son chemin la belle princesse.. Elle s’approcha de lui et lui mit la main sur son cœur en lui annonçant qu’il avait trouvé de diamant parfait : en effet, lorsqu’elle retira sa main, un diamant apparut avec, en son centre, huit cœurs et huit flèches :  ce diamant devint le gage de l’Amour Eternel….

Voilà la très belle légende du Diamant « Secret Inside ». A la loupe, on distingue parfaitement dans tous les diamants de la collection, huit cœurs et huit flèches. Autant de preuves de la perfection des proportions, de la symétrie et du poli du brillant. Une ligne de bijoux d’exception qui renferme au plus profond de ses diamants un secret….

SECRET INSIDE, un concept original..C’est ce goût de la perfection qui a amené Alain Waserman à choisir pour « Secret Inside » le diamant « Idéal Cut ». Il bénéficie d’un éclat maximum tout en laissant apparaître des motifs géométriques.

C’est dans la nouvelle usine de K.GIRDHARLAL et avec la technologie la plus moderne que va être réalisée en Inde la taille des diamants utilisés par « Secret Inside ». L’Inde qui fut l’une des premières terres d’exploitation et qui donna le jour aux plus beaux joyaux de l’histoire du diamant…

« Idéal Cut » est alors réalisé avec précision selon des dimensions et des proportions bien définies : c’est la lumière emprisonnée qui va se refléter sur les 57 facettes du diamant et qui va lui permettre de délivrer tout son éclat et sa brillance. Les 8 cœurs et 8 flèches que l’on découvre par sa culasse et sa table à travers une loupe témoignent de sa qualité irréprochable mais sont surtout les témoins de ce que symbolise un diamant « Idéal Cut » : l’Amour Eternel ».

De plus, chaque diamant « Idéal Cut » est accompagné d’une carte de brillance. Chaque bijou est accompagné d’une « carte d’expertise » numérotée rédigée par un expert indépendant qui décrit toutes les caractéristiques du bijou. Une loupe accompagne le bijou pour permettre à son propriétaire de voir les flèches et les cœurs dans chaque diamant.

Les Dirigeants de cette entreprise, Alain Waserman et sa sœur Patricia veulent apporter à leurs clients une offre claire et transparente comme nous l’avons dit plus haut. 

De par la beauté de la légende de ces diamants, de par leur pureté et de par tout ce qui entoure chaque bijou,  ils ont su redonner au Diamant toute l’ampleur de son symbole et permettent à chacun de leurs clients de ne pas oublier que ce symbole est avant tout celui de l’Amour Eternel….

Ces personnes nous ont séduits de par leur authenticité, leur gentillesse et leur professionnalisme et l’adéquation que nous avons ressentie entre la beauté de ces diamants et celle de l’âme de ces personnes.

www.secretinside.fr pour découvrir l’histoire complète de cette quête de l’Amour Eternel.

CHANTAL ROLLAND

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.