Magazine

PSYCHOLOGIE : LES REVES DES ENFANTS

  |   psychologie, Psychologie   |   Pas de commentaire

PSYCHOLOGIE : LES REVES DES ENFANTS

Leuchtender Stern am geschmückten Weihnachsbaum

Une étude sérieuse de FNAC EVEIL ET JEUX, il y a trois ans,  que nous avons envie de partager avec vous, juste avant Noël, pour vous guider un peu…

Ça pousse à être curieux

Fnac éveil & Jeux révèle les rêves des enfants

Toujours à l’affût des tendances, Fnac éveil & jeux met en vedette les rêves des 4-11 ans à travers une

enquête réalisée en septembre par le Cabinet ABC+ : Les rêves des enfants.

A l’occasion de l’anniversaire de ses 20 ans, Fnac éveil & jeux a choisi de donner la parole aux enfants à travers une vaste étude répertoriant leurs rêves secrets.

Très enthousiastes, ces derniers se sont volontiers prêtés au jeu des questions réponses, en offrant des témoignages touchants, amusants et étonnants.

Gravitant autour du thème fédérateur du rêve, plusieurs thématiques ont fait l’objet d’un focus particulier : la famille, les loisirs et les activités, l’école, l’environnement et la nature, les animaux, les jeux et jouets, les cadeaux, la profession future …

Au chapitre des rêves, les ordres de préférence varient également en fonction du sexe de lenfant.

Si, par exemple, les filles accordent de l’importance aux animaux, les garçons sont davantage sensibilisés par les loisirs.

Les filles privilégient d’abord la famille (29%), les animaux (27%), les vacances (20%), les loisirs (17%), la nature et l’environnement (3%) et l’école (3%).

Les garçons choisissent d’abord les loisirs et les activités (33%), la famille (28%), les vacances (19%), les animaux (11%), la nature et l’environnement (6%) et l’école (3%).

Létude « Les rêves des enfants » révèle également des évolutions et des changements dans leurs aspirations, avec un retour prononcé des valeurs traditionnelles de lenfance.

Ainsi, la famille (rempart, cocoon, harmonieuse), l’univers ludique célébrant l’importance et l’attachement aux jouets et jeux de société, les activités de loisirs à l’extérieur, en famille ou avec ses petits camarades, les vacances agrémentées de grands voyages et les animaux (sauvages et de compagnie) occupent une place

de choix dans l’imaginaire des enfants.

  • passer des vacances de rêve     13,8%
  • exercer un super métier     13,4%
  • avoir plein de jouets       11,5%
  • avoir un animal de compagnie     10,2%
  • faire des activités de grand     7,6 %
  • avoir une belle maison     6,8 %
  • avoir une belle voiture et des « rêves imaginaires »   6,8 %
  • être une princesse       5,2 %
  • avoir une vie de rêve       4,9 %
  • être riche       4,6 %

Au regard des résultats de lenquête, deux constats majeurs ressortent :

Réhabiliter le ludique dans le quotidien de lenfant

Contrairement à certaines idées en vogue, il ne sert à rien de tenter de rendre les enfants adultes avant l’heure ! Les enfants revendiquent le fait de pouvoir s’amuser avec des jouets traditionnels (poupées, voitures, garages…) et des jeux de société. L’envie de jouer à sa guise, sans contrainte de temps, reste omniprésente dans le quotidien des juniors à la maison et en vacances comme à l’école.

Les jouets demeurent bien présents (en 2ème position des 4-7 ans, idem pour les garçons tous âges confondus, et encore en 4ème position pour les 8-11 ans !!).

Cessons de répéter à nos enfants qu’ils sont trop grands pour jouer, à fortiori quand la pression est bien forte par ailleurs.

Au-delà du jouet même, le mot « jouer » revient tout le temps dans la bouche des enfants, que ce soit pour les vacances idéales, les loisirs ou la famille.

Prendre conscience du besoin de lenfant de jouer en plein air

Jouer à l’extérieur, profiter des parcs d’attraction, en famille ou avec ses petits camarades, remportent les suffrages des enfants. Comme pour les générations précédentes, s’amuser et respirer au grand air ont des attraits quasi magiques,

Paradoxalement, la nature et l’environnement se trouvent aux antipodes des rêves spontanés des enfants, traduisant un décalage avec le discours des adultes. Si l’on suggère aux juniors d’envisager la question, ceux- ci lui accordent tout au plus « une certaine importance ».

Enfin, l’école inspire peu les enfants… Leurs attentes portent surtout sur l’intégration du jeu au sein de l’espace scolaire et le fait d’avoir moins de devoirs ou de sanctions.

A noter également : les souhaits à connotation matérialiste (grande et belle maison, voiture sensationnelle…) ou sportive sont en perte de vitesse par rapport aux résultats des précédentes études menées.

 

Voilà une étude psychologique très intéressante de l’enfant dans son monde. Elle nous montre bien que celui ci a bien son monde à lui qu’il faut respecter et encourager afin qu’il puisse s’y construire à l’abri du monde des adultes qu’il côtoie tous les jours mais de l’extérieur. Ne les poussons pas à devenir adultes trop vite. Laissons les vivre leur vie d’enfant, de rêves et de jeux et jouets. En faisant cela, ils intègreront très bien et à leur vitesse le monde des adultes quand l’heure aura sonné pour eux !

 

Pensez à cela en choisissant leurs cadeaux de Noël !

 

Chantal ROLLAND

 

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.