Magazine

SANTE : UNE ETUDE SUR L’ACNE

  |   Médecines et médecines douces, Santé   |   Pas de commentaire

L’étude Acné 2017 investigue les parcours patients

Les profils féminins, les plus gênés, sont les plus investis dans la recherche d’informations mais ont pour autant des parcours patients qui diffèrent. Les attentes s’expriment pour des soins ciblés et peu d’offres semble répondre à ce besoin.

L’acné, une gêne au quotidien pour l’adolescent et l’adulte qui agissent pour la traiter

Maladie fréquente chez les Français, l’acné ne touche pas seulement le physique mais impacte également la vie quotidienne de 3 souffrants sur 4. Embarrassés par leur aspect physique altérant leur vie sociale, professionnelle et amoureuse, les souffrants agissent contre leur acné : plus de 8 sur 10 d’entre eux se traitent en mode allopathique et/ou cosmétique.

Les profils féminins sont les plus impactés et les plus avertis en matière d’acné

Les profils féminins sont les plus avertis ; elles font davantage leur choix en autonomie pour leurs achats d’automédication en officine. Elles ont pour autant des parcours qui diffèrent : les plus âgées privilégient les professionnels de santé et la pharmacie tandis que le libre-service des parapharmacies et hyper/supermarchés est favorisé par les adolescentes. Ces dernières ont davantage recours à l’automédication et se tournent plus vers leur entourage pour se renseigner.

Le pharmacien : prescripteur et influenceur majoritaire pour les achats d’automédication, notamment auprès des hommes

Les conseils du pharmacien sont la première motivation de fréquentation du circuit officinal et l’élément clé le plus influent dans les achats. C’est une source de réassurance pour les patients en automédication auprès desquels il intervient dans la moitié des cas pour faire leur choix. Cette influence est d’ailleurs plus forte auprès des 20 à 40 ans et notamment des hommes, qu’ils accompagnement et conseillent davantage.

Efficacité, naturalité et produits de soins adaptés, les grands axes d’optimisation des traitements contre l’acné

L’efficacité des traitements est mise à mal avec une faible part d’utilisateurs convaincus représentant le 1er motif de switch. Une optimisation est donc attendue sur ce point et notamment avec une durabilité des effets, ainsi que davantage de naturalité. La proposition de soins ciblés est aussi une priorité car importante pour les acnéiques mais peu satisfaisant actuellement. Ce sont les femmes de 25 à 40 ans qui sont les plus mécontentes de leur traitement actuel ; elles sont convaincues que leur peau a des besoins spécifiques et seraient prêtes à acheter des produits et soins adaptés si une offre leur était proposée.

Etude Acné 2017 (Adultes & Enfants) : Prévalence, parcours patients, satisfaction et image des marques et laboratoires, 1ère édition, réalisée par ARCANE Research auprès de 1.522 Français atteints d’acné entre le 17 et le 30 janvier 2017

Acné 2017 (Adultes & Enfants)

Prévalence, parcours patients, satisfaction et image des marques et laboratoires

Présentation de l’étude France, février 2017

• 165 pages

1.522 Français atteints d’acné interrogés

 

Présentation

Les profils féminins, les plus gênés, sont les plus investis dans la recherche d’informations mais ont pour autant des parcours patients qui diffèrent. Les attentes s’expriment pour des soins ciblés et peu d’offres semble répondre à ce besoin

L’acné, une gêne au quotidien pour l’adolescent et l’adulte qui agissent pour la traiter

Maladie fréquente chez les Français, l’acné ne touche pas seulement le physique mais impacte également la vie quotidienne de 3 souffrants sur 4. Embarrassés par leur aspect physique alté- rant leur vie sociale, professionnelle et amoureuse, les souffrants agissent contre leur acné : plus de 8 sur 10 d’entre eux se traitent en mode allopathique et/ou cosmétique.

Les profils féminins sont les plus impactés et les plus avertis en matière d’acné

Les profils féminins sont les plus avertis ; elles font davantage leur choix en autonomie pour leurs achats d’automédication en officine. Elles ont pour autant des parcours qui diffèrent : les plus âgées privilégient les professionnels de santé et la pharmacie tandis que le libre-ser- vice des parapharmacies et hyper/supermarchés est favorisé par les adolescentes. Ces der- nières ont davantage recours à l’automédication et se tournent plus vers leur entourage pour se renseigner.

Le pharmacien : prescripteur et influenceur majoritaire pour les achats d’automédication, notamment auprès des hommes

Les conseils du pharmacien sont la première motivation de fréquentation du circuit offici- nal et l’élément clé le plus influent dans les achats. C’est une source de réassurance pour les patients en automédication auprès desquels il intervient dans la moitié des cas pour faire leur choix. Cette influence est d’ailleurs plus forte auprès des 20 à 40 ans et notamment des hommes, qu’ils accompagnement et conseillent davantage.

Efficacité, naturalité et produits de soins adaptés, les grands axes d’optimisation des traite- ments contre l’acné

L’efficacité des traitements est mise à mal avec une faible part d’utilisateurs convaincus repré- sentant le 1er motif de switch. Une optimisation est donc attendue sur ce point et notamment avec une durabilité des effets, ainsi que davantage de naturalité. La proposition de soins ciblés est aussi une priorité car importante pour les acnéiques mais peu satisfaisant actuellement. Ce sont les femmes de 25 à 40 ans qui sont les plus mécontentes de leur traitement actuel ; elles sont convaincues que leur peau a des besoins spécifiques et seraient prêtes à acheter des produits et soins adaptés si une offre leur était propos

Echantillon

1.522 Français atteints d’acné ont été interrogés par Internet entre le 17 et le 30 janvier 2017. Cet échantillon a été extrait d’une population représentative (en termes de sexe, d’âge, de CSP, de composition du foyer et de localisation) de 7.573 Français âgés de 18 à 75 ans.

Les répondants à l’enquête sont tous membres de notre communauté de 60.000 panélistes http://www.panelia.fr propriété Arcane Research.

Laboratoires analysés en notoriété et imagerie

 

  • Accompagnement personnalisé :

    Une fois les livrables restitués, notre équipe est disponible sans aucune limite de temps pour faire les traitements complémentaires et appor- ter toutes les précisions nécessaires

    CONTACT : Hervé GUINGANT
    Votre contact pour l’étude coline.lebihan@arcane-research.com Direct : 02.41.20.08.76

  • arcane research

    Expert en montage d’études multi-clients et en études ad-hoc basées sur la réinterrogation de cibles.

    Notre offre multi-clients répond à 3 principes :

    – Proposer des études thématiques sur des marchés connus et maîtrisés,

    – Mutualiser les coûts (terrain partagé)

    – Proposer une offre plus flexible, plus “ad hoc” et plus qualitative que les études

    en souscription traditionnelles

    La maîtrise du principe de l’enquête mutualisée depuis 1993 :

    – Une équipe impliquée et compétente sur les domaines.

    – Plus de 30 observatoires réalisés chaque année.

    – Une relation durable et de confiance avec les acteurs les plus significatifs des marchés étudiés.

    www.arcane-research.com

    arcane research est un institut d’études in- dépendant spécialisé depuis 1993 dans les études quantitatives.

    ARCANE Research – 26, boulevard du Maréchal Foch – 49100 AngersAngers, ville laboratoire pour les marchés tests

    Tél : 02.41.33.12.49 – Fax . 02.41.60.57.86 – contact@arcane-research.com

     

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.