Magazine

SPIRITUALITE : POUR LA RENTREE DES CLASSES

  |   Spiritualité   |   Pas de commentaire

Mieux vivre la rentrée avec les Fleurs de Bach

 Le moment le plus redouté pour les enfants ( et parfois pour les parents aussi ) est arrivé . Le début de la nouvelle année scolaire. Beaucoup vont changer de classe, d’établissement ou même de région et ils se sentent perturbés même s’ils ne l’expriment pas. Cette transition entre la liberté et l’absence de structure que nous avons tous vécues durant la coupure de l’été, vers la rigidité de la routine et des emplois du temps va parfois être très dure pour certaines familles. Même les enfants capables scolairement et qui aiment l’école, peuvent ressentir certaines difficultés dans cette période. Les Fleurs de Bach sont d’une aide remarquable pour ces passages délicats. Nous sommes tous uniques et le Docteur Bach souhaitait offrir la possibilité à chacun d’entre nous de pouvoir faire des préparations sur-mesure en fonction de ce que chacun d’entre nous vit ici et maintenant. Les Fleurs de Bach aident l’enfant à ce concentrer, favorisent la confiance en soi, développent l’assurance, donnent la tranquillité pour s’adapter plus facilement aux changement et la persévérance dans les études.

Voici un petit aperçu de remèdes de Bach qui pourraient aider vos enfants lors de la rentrée ou des premières semaines de cours, mais aussi pour vous-même !

 

Rock Rose : pour les crises de panique que l’enfant pourrait avoir au moment de la rentrée, ou s’il se réveille la nuit, paniqué par un cauchemar ou par l’idée de rentrer à l’école. Cette fleur fait partie du célèbre « Rescue ». Il faut que la peur soit aiguë, et que l’enfant ressente véritablement une frayeur ou un sentiment de terreur.

 

Mimulus : pour la peur de l’école en général, ou pour une peur en particulier (une peur sur laquelle l’enfant peut mettre un mot précis : par exemple peur de l’eau, peur d’une personne en particulier, peur du noir, etc). Par extension, c’est aussi la fleur de Bach des timides (la timidité étant la peur des autres, la peur de parler en public, etc).

 

Red Chestnut : pour les parents qui ont exagérément peur pour leurs enfants, qui s’imaginent par exemple des « scénarios catastrophe », qui n’ont pas l’esprit tranquille, qui envisagent que le pire puisse arriver à leurs enfants (à l’école, sur le chemin de l’école, etc).

 

Cerato : pour les enfants (plus âgés) qui n’ont pas assez confiance en eux-mêmes pour prendre leurs propres décisions et qui demandent toujours l’avis des autres avant de décider. C’est le cas par exemple des enfants qui n’arrivent pas à choisir des cours à option ou des activités sportives sans demander l’avis des parents ou de leurs amis.

 

Scleranthus : pour les enfants (ou les parents) qui hésitent souvent entre deux choses (par exemple : je mets la robe rouge ou la robe bleue ? Je veux un sandwich au fromage ou au jambon, etc).

 

Gentian : pour les enfants qui manqueraient de persévérance, qui baisseraient les bras ou laisseraient tomber une activité ou des études, dès qu’ils rencontrent le moindre obstacle.

 

Hornbeam : pour les enfants (et surtout les adolescents) qui ne se sentent pas assez forts (mentalement ou physiquement), pour attaquer la journée d’école (ou la rentrée en général). Ils sont fatigués rien qu’à l’idée qu’il faut retourner à l’école ou se remettre à travailler… Manque d’entrain, manque d’énergie, tendance à la procrastination, etc.

 

Wild Oat : pour les adolescents ou les étudiants plus âgés (et les adultes!) qui n’arrivent pas à trouver leur « voie », leur vocation. Ils peuvent avoir de l’ambition mais n’arrivent pas à choisir leurs activités, leurs études. Ils multiplient les expériences, changent d’orientation, d’activité, sans spécialement avoir un fil conducteur.

 

Clematis : pour les rêveurs, les endormis, les enfants « tête en l’air », qui sont dans leur bulle, qui n’ont pas les pieds sur terre, qui ont l’esprit ailleurs et n’écoutent pas les parents ou les enseignants. Ils ont aussi parfois tendance à se projeter trop souvent dans le futur.

 

White Chestnut : pour les enfants qui ont des pensées obsessionnelles. Les idées ou les images tournent en boucle, c’est la rumination mentale, la « cacophonie » intérieure, le « vélo dans la tête », qui peut entraîner des difficultés à dormir, à se concentrer, à réfléchir de manière posée et sensée.

 

Walnut : lors des périodes de changement (et la rentrée scolaire peut être un changement important, de classe, d’école, d’enseignant…), cette fleur de Bach va protéger la personne et la rendre moins sensible, moins influencée par ce changement.

 

Larch : pour les enfants qui n’ont pas confiance en eux, en leurs capacités, qui ont un complexe d’infériorité ou ne se croient pas capables de réussir telle ou telle tâche. Ils se sous-évaluent, se sous-estiment, n’ont même pas envie d’essayer car ils partent déjà perdants.

 

Posologie :

  • 2 gouttes de la (ou des) fleurs choisies, directement en bouche ou diluées dans un verre d’eau
  • répéter plusieurs fois par jour, au moins à chaque fois que le besoin se fait sentir
  • si vous voulez utiliser plus de 3 fleurs, il vaut mieux faire un mélange : dans un flacon de 30 ml d’eau, ajouter 2 gouttes de chaque fleur choisie (maximum 7 fleurs différentes), mélanger et prendre 4 gouttes du mélange à chaque fois que le besoin se fait sentir mais avec un minimum de 4 fois par jour !

 

Il existe bien d’autres fleurs de Bach qui sont utilisables chez l’enfant, dans sa vie familiale ou scolaire. N’hésitez pas à me contacter pour des conseils personnalisés ou pour toute question.

 

Giulio DI MEO

Magnétiseur ( Travail à distance sur Photo )

Conseiller Agrée en fleurs de Bach

Enseignant de la méthode de Louise L. Hay

Communication avec les Etres de Lumière

www.giulianthea.com

giulianthea@gmail.com

Tel: 06.46.02.60.88

 

 

Pas de commentaires

Ajouter un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.